in

Trois Lyonnais lancent « Blind me » : le premier site de rencontre à l’aveugle

À l’heure où le physique fait partie des critères essentiels pour susciter l’intérêt sur les sites de rencontres, un nouveau concept proposé par trois Lyonnais pourrait bien révolutionner le monde de la séduction 2.0. Après un lancement en novembre dernier pour une phase de test et quelque 1500 abonnés, la version définitive du site « Blind me » a été lancée ce week-end.

Blind Me

Un concept innovant

Pour les trois créateurs du site, il s’agissait avant tout de créer une plateforme « différente », et d’aller à contre-courant de ce qui existe déjà. Pour ce lancement, les trois Lyonnais proposent un abonnement gratuit non seulement aux personnes acceptant de recevoir de la publicité au cours de leurs connexions, mais également aux 10 000 premiers abonnés sur le site.

Les internautes doivent en outre, poster 3 photos avant de répondre à une série d’une vingtaine de questions. Selon les réponses, 20 profils sont proposés : 10 avec des photos floutées dont les profils correspondent à plus de 50% à celui recherché et 10 autres non floutées dont les critères sont inférieurs à 50% de celui recherché. Libre à chacun ensuite d’entrer en contact avec l’un des profils ou non. Pour rendre les photos nettes, il faudra effectuer des échanges avec la personne contactée et découvrir petit à petit son visage.

Les trentenaires, plus concernés

Le site de rencontre à l’aveugle « Blind me » s’adresse davantage aux trentenaires, plus expérimentés et moins soucieux du physique. Plus ouverts, ils peuvent apprendre à connaître une autre personne, sans forcément savoir à quoi elle ressemble.

Avec aujourd’hui 1 500 abonnés en Belgique, en France, en suisse et au Luxembourg, le site de rencontre n’en est qu’à ses débuts. Il faudra attendre de séduire plus d’internautes pour pouvoir juger si oui ou non le concept séduit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cinq chiffres à retenir sur les français et les sites de rencontres

« Love Train » ou le train hôtel des célibataires