Tinder : un premier match en Antarctique

L’application de rencontres Tinder vient une fois de plus de faire ses preuves, avec le premier match de l’histoire en Antarctique. Grâce à Tinder, deux scientifiques se sont rencontrés au beau milieu du continent blanc.

source: nymag
source: nymag

Un match au bout du monde

En décembre dernier, un scientifique américain installé à la station McMurdo en Antarctique a décidé de se connecter sur Tinder depuis son smartphone pour chasser son ennui. Le chercheur utilisait déjà cette application depuis quelques mois pour tenter de trouver l’amour, aux États-Unis. De son camp de base isolé, l’homme ne voyant aucun profil se présenter, décide d’élargir le rayon de l’emplacement de l’application. Coup de chance ! Il reçoit un match d’une scientifique installée dans un camp à 45 minutes d’hélicoptère de l’île de Ross, dans les vallées sèches de Mclurdo. En quelques minutes, les deux scientifiques se mettent à correspondre et décident de se rencontrer.

Tinder

Un exploit pour Tinder

Voyez aussi :  Application mobile pour des rencontres simples

À la base, le scientifique travaillant pour U.S. Funded avait activé l’application de géolocalisation juste pour passer le temps, sans trop y croire. Tinder lui a pourtant permis de rencontrer une femme partageant les mêmes intérêts que lui, à trois quarts d’heure de vol en hélicoptère. Le lendemain de leur rencontre, la scientifique a dû quitter l’Antarctique pour se rendre autre part, mais devrait revenir sur le continent blanc au plus vite. Si cette histoire peut paraître hallucinante, elle démontre l’efficacité de l’application qui serait la première de l’histoire de la rencontre en ligne à autoriser un match en Antarctique. Tinder n’est pour l’heure pas en mesure de déterminer le nombre d’utilisateurs de l’application en Antarctique, mais cette rencontre fut certainement la première sur ce continent.

PARTAGE AVEC TES AMI(E)S :

1 Commentaire

  1. diomande mamadou 28 février 2014

Laisser un commentaire