in

Tickr, des rencontres en version vidéo

Le site de rencontres Tickr propose à ses membres d’enregistrer des vidéos de présentation pour remplacer les photos. Zoom sur cette nouvelle plateforme.

tickr

Tickr : honneur aux vidéos de profil

Daniel Freeman, après son divorce, a voulu faire de nouvelles rencontres. Il s’est donc inscrit sur plusieurs sites, mais a été surpris par les photos de profil postées. En effet, certaines personnes sont méconnaissables sur les images à cause des différents logiciels de retouche. Il a donc décidé de créer un site où les membres peuvent insérer des vidéos de présentation. De cette façon, les internautes qui consultent les profils ont déjà une vision globale du membre. Le but est de présenter des vidéos plus justes et plus proches de la réalité afin de réduire les risques de déceptions ou de mauvaises surprises lors du premier rendez-vous réel.

Tickr : bientôt disponible

Le site Tickr actuellement en version bêta devrait bientôt être disponible à Londres. Pour le moment, l’accès à la version test est gratuit. Après inscription, les membres peuvent télécharger jusqu’à trois séquences de vidéo et visiter le profil des autres utilisateurs. La durée de la vidéo varie entre six à trente secondes. Les abonnés peuvent eux-mêmes enregistrer les séquences. Le site recommande d’ailleurs aux internautes de choisir des séquences qui pourraient intéresser les internautes. Ils devraient par exemple montrer une vidéo sur leurs passions, leurs centres d’intérêts ou leurs activités favorites au lieu de les décrire de façon maladroite devant la caméra. À part les vidéos, le site propose également d’autres services à ses membres. Ces derniers pourront notamment faire une réservation de table pour les rendez-vous.

1 Commentaire

Laisser un Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Apéro Resto Disco Expérience ou ARDX : l’application de rencontres en vogue

Un harcèlement sexuel dans une entreprise renommée