Les téléspectateurs conquis par Séduis-moi… si tu peux

La nouvelle émission Séduis-moi si tu peux diffusée sur W9 a complètement séduit les téléspectateurs. Le dating show se décrit comme la version télévisée du site de rencontres Adopte un mec.

Seduis moi W9

Séduis-moi… si tu peux

La chaîne W9 a lancé une nouvelle émission intitulée Séduis-moi si tu peux, fin septembre dernier. Dès la première semaine, le dating show animé par Jérôme Anthony a fait carton plein, avec 354 000 téléspectateurs. Diffusée l’après-midi, l’émission s’adresse aux femmes au foyer ainsi qu’aux adolescents. L’idée d’une telle émission est de codifier et ritualiser la rencontre amoureuse dans une ambiance bon enfant et festive, sur un plateau feutré et illuminé où une vingtaine de candidates sont invitées à juger un célibataire.

Trois étapes pour séduire

Le concept de l’émission est simple, « juger sans pitié » un célibataire. Ce dernier sera apprécié par la première impression, par une vidéo de présentation ainsi que la mise en valeur d’un talent particulier. Les femmes intéressées garderont leurs pupitres allumés, tandis que celles qui n’auront pas été séduites éteindront les leurs. Dans la mesure où le célibataire séduit plusieurs femmes, l’homme prend alors les commandes. Le célibataire fera son choix en questionnant les prétendantes et ne repartira qu’avec une seule d’entre elles.

Voyez aussi :  VRAKTV lance un nouveau concept de téléréalité de séduction

La version TV de Adopte un mec

Pour beaucoup, Séduis-moi si tu peux est tout simplement la version télévisée du site de rencontres Adopte un mec. Sur le site, les femmes accèdent à la fiche de présentation des hommes. Ceux qui les intéresseront se retrouveront dans le fameux panier, à l’issue duquel s’ensuivront les tchats voire une rencontre. Pour le dating show de W9, l’homme qui aura réussi à séduire une ou plusieurs jeunes femmes pourra repartir avec l’une d’elle, histoire de se découvrir davantage autour d’un diner romantique.

Note : l’équivalent au Québec s’appelle Allume-moi!

1 Commentaire

  1. benoit garrigue 27 octobre 2013

Laisser un commentaire