Les Suisses se satisfont de peu de relations sexuelles

Un sondage mené par Secret et 20minuten.ch a révélé que les Suisses ont une vie sexuelle plutôt calme. Plus étonnant encore, ils s’en disent satisfaits.

Les Suisses sont peu portés sur le sexe

Pour la première fois, une étude sur la sexualité des Suisses romands et germaniques a été menée par l’université de Berne en collaboration avec la plateforme de rencontre Secret et le site informatif suisse 20minuten.ch. Pour réaliser ce sondage, 2070 internautes ont été interrogés sur des questions portant sur la fréquence de leurs relations sexuelles. Sur ce nombre, la majorité a sauté le pas la première fois vers 16 ou 18 ans, et deux personnes sur trois se disent satisfaites sexuellement. Pourtant, il semblerait que 25 % d’entre eux n’ont qu’un rapport sexuel par semaine. 16 % des sondés ont d’ailleurs reconnus ne faire l’amour qu’une fois tous les 15 j, et une personne sur trois ne pas le faire du tout.

Voyez aussi :  Le Budget Dating des célibataires en Europe en 2017

Petites insatisfactions et fantasmes

Toujours d’après cette enquête, 80 % des personnes interrogées estiment qu’il est important de parvenir à l’orgasme. Malgré cela, le nombre de relations par jour ou par semaine ne dépasse les 4 fois que pour 7 % des personnes interrogées et 15 % uniquement des hommes ont admis connaître l’insatisfaction. Du côté des femmes, elles ne sont plus que 12 % à se dire insatisfaites, même si 50 % d’entre elles reconnaissent avoir déjà simulé de nombreuses fois. Et même si les Suisses connaissent peu de partenaires, 1 à 5 pour deux personnes sur trois, ils avouent avoir des fantasmes plus coquins. Le triolisme a la préférence des personnes interrogées, suivi de près par l’échangisme ou encore les jeux de rôle.

2 Commentaires

  1. simo 8 juillet 2012
  2. ahmed 8 juillet 2012

Laisser un commentaire