Les escroqueries sentimentales battent le plein sur la toile au Canada

Fraude Rencontre

Depuis quelques années, les fraudes sentimentales font légion sur le web. Alors qu’aucune solution concrète n’est avancée, certaines victimes y laissent portefeuille et cœur.

Quand les chiffres s’expriment…

Le nombre de plaintes émises par les membres de sites de rencontres ne cesse de croître. Pour 2011, la GRC, une branche du Centre antifraude du Canada, a enregistré plus de 900 accusations. Depuis le début 2011, les internautes canadiens en quête de romance ont déjà perdu plus de 8,2 millions de dollars. Ce chiffre a augmenté de 1 million par rapport aux statistiques de 2010. À lui seul, un ancien camionneur de 69 ans a perdu la somme de 98 000 dollars.

De sacrées manipulatrices…

D’après les statistiques enregistrées, la gent féminine est plus experte en matière de fraude sentimentale. Les femmes africaines sont particulièrement impliquées dans le « romance scam ». Elles manipulent habilement leurs correspondants pendant une longue période, les font tomber sous leurs charmes avant de leur soutirer de l’argent. Pour les transferts, elles soudoient les autorités administratives de leur pays d’origine pour fournir de faux documents.

Et les autorités compétentes ?

Pour le cas de Benoit Caron, l’intervention des autorités compétentes n’a fait qu’aggraver ses déboires. Les policiers et les avocats qui lui ont proposé leurs services l’ont escroqué de plus belle. Ils ont opéré avec des documents falsifiés et lui ont transmis de fausses informations. Les efforts de la GRC ont été vains, car le secteur d’activité de l’organisme antifraude se restreint au Canada. Une fois que l’argent sort du pays, la GRC perd son contrôle.

via la presse en ligne

Chat Gratuit Chat Gratuit

2 Commentaires

  1. Dorian Baptiste 13 juillet 2013
  2. loriane 15 août 2012
  3. Chat Gratuit

Laisser un commentaire