Le Mariage Gris : un fléau qui ne cesse de s’accroitre

Mariage Gris

De nos jours l’internet est devenue une plateforme où les rencontres amoureuses se succèdent et où l’amour est devenu un commerce des plus fructueux, mais on dénote de plus en plus de témoignages relatant des chagrins d’amour, d’abus de confiance, d’escroqueries sentimentales, de tristesses engendrées par des divorces, et tant d’autres dans les medias. Mais quelle est l’identité de ces victimes ? Quel est l’origine de toute cette tristesse? Depuis le mois de novembre 2009 ce fléau porte un nom, «mariage gris ».

Il s’agit est un terme inventé par le ministre de l’Immigration, Eric Besson pour qualifier «les escroqueries sentimentales à but migratoire».Cela représente l’union d’une personne de nationalité française à une personne de nationalité étrangère, mais cette fois-ci cela va bien plus loin que les mariages de complaisance, dont nous sommes habitués.

Concernant le mariage de complaisance ou le mariage blanc les deux personnes sont conscients des motivations réelles de leur partenaire et elles se marient même sans amour afin d’obtenir des avantages tel que le droit de séjour dans le pays de la personne épousée et dans certains cas pour obtenir la nationalité de ce pays. Par contre le mariage gris est une pratique assez sournoise, le but est simplement de manipuler une personne sincère et qui a des sentiments à votre égard afin de bénéficier des avantages octroyées par l’union de deux individus de nationalités différentes.

Voyez aussi :  Couple recomposé : comment s'assurer de l'intimité ?

Dans ce contexte les problèmes surgissent une fois que l’acquisition des papiers ou le droit de séjour a été octroyé à l’immigrant, cela aura pour résultat la séparation du couple et selon les nombreux témoignages, les victimes ont dû faire face à un changement soudain au niveau du comportement de leurs conjoints après de longues années de vie communes et dans certains cas ils fonts faire face à des menaces, à des insultes et même à des violences corporelles. Cette séparation soudaine peut susciter d’énormes difficultés financières surtout si la victime se retrouve seule avec des enfants et sans aucune source de revenus.

Ce fléau touche particulièrement la France, un pays où les mariages mixtes sont très populaires et où les lois pour l’immigration sont plutôt flexibles.

Chaque année une centaine de témoignages de mariages gris sont recensés (officieusement) dans les journaux ou sur le net.

Bien que le ministre Eric Besson semble être déterminé à lancer une croisade contre ce nouveau phénomène, rien ne prouve que ce sera chose facile. La raison est toute simple : on ne peut pas légiférer sur la sincérité des gens.

Voyez aussi :  Hamsan gozini, pour trouver le véritable amour en Iran

8 Commentaires

  1. italien 2 novembre 2012
  2. italien 2 novembre 2012
  3. Suzanne 15 novembre 2011
  4. Erwann 21 juin 2011
  5. nicolalbe 2 janvier 2011
  6. Ouachani 6 octobre 2010
  7. Frédéric FAOU 1 février 2010
  8. Stephane Lariviere 30 janvier 2010

Laisser un commentaire