L’amour est dans l’« Est »

Maxime, 30 ans et employé dans une entreprise de nouvelles technologies voit en l’Ukraine un pays favorable à l’amour. Il croit en ce grand saut pour le moins particulier pour pallier ses déceptions au Québec, sans pour autant compter « ramener » une Ukrainienne de son premier voyage.

sexy femme russe

CQMI, le partenaire numéro 1 des Québécois

Maxime a mis le prix fort pour trouver l’amour. Après s’être soumis à de nombreux tests, il s’est inscrit au CQMI (Centre Québécois des Mariages Internationaux), moyennant la somme de 1500 $.

Pionnier dans son domaine, le CQMI travaille étroitement avec des agences de rencontre en Europe de l’Est. Ce mode de procédé lui permet de proposer notamment des Ukrainiennes et des Russes aux hommes québécois.

Une première étape payante

Les premiers pas de Maxime au côté du CQMI se sont déjà soldés transformés en réussite. Après une véritable campagne de contacts à tout-va, ce trentenaire a déjà six rendez-vous durant son séjour d’une semaine en Ukraine.

Voyez aussi :  Agences matrimoniales et sites de rencontre, contrastes et disparités

Maxime dresse d’ailleurs un profil plutôt flatteur des femmes ukrainiennes, notamment en référence à leur attitude vis-à-vis de l’amour et du mariage. En revanche, il dénigre les Québécoises en mettant en avant leur manque de sérieux et de patience. Ce trentenaire justifie également son grand saut du fait que ses amis au Québec sont tous séparés.

Pour autant, Maxime ne parie pas sur la réussite de son premier déplacement en Ukraine. Son objectif premier est surtout de découvrir les fondements d’une relation durable, tout en se laissant guider par son cœur.

Des obstacles en perspective

Toutefois, cette démarche que Maxime compte entreprendre pour trouver l’amour ne suscite pas toujours l’admiration. Sylvie Lavallée, sexologue et psychothérapeute le met par exemple en garde contre les risques de déception. Elle insiste surtout sur le fait que « femmes ailleurs » n’est pas toujours synonyme de « valeurs plus traditionnelles ».

Source : journal de montreal

6 Commentaires

  1. Leonce 14 septembre 2017
  2. jolita 4 août 2015
  3. jolita 3 août 2015
  4. saci 30 juin 2015
  5. fatim 25 juin 2015
  6. samir 25 juin 2015

Laisser un commentaire