Au Japon, beaucoup de célibataires et de personnes vierges

29 sept 2016. Au Japon, le gouvernement s’inquiète depuis quelque temps de l’état démographique du pays. Cette inquiétude apparaît après les résultats obtenus dans le cadre d’une récente étude faite par l’Institut national de recherche sur la population montrant que 40 % des Japonais âgés de 18 à 34 ans sont encore vierges. 60 % des femmes et 70 % des hommes non mariés du même âge seraient par ailleurs encore célibataires.

Célibataires
image : 01amour

Un taux de fécondité en berne et une population vieillissante dans le pays

Les résultats donnés dans le cadre d’une récente étude effectuée par l’Institut national de recherche sur la population au Japon inquiètent sérieusement le gouvernement japonais. En effet, selon les résultats de cette étude, 40 % des Japonais âgés de 18 à 34 ans sont encore vierges tandis que 60 % des femmes et 70 % des hommes non mariés du même âge seraient par ailleurs encore célibataires. Plus surprenants, environ 44.2 % des femmes et 42 % des hommes de la même tranche d’âge n’auraient pas encore eu de rapport sexuel.

Voyez aussi :  Relation longue distance... pourquoi pas ?

Au Japon, la population est vieillissante et le taux de fécondité est tout simplement en berne. Malgré les efforts fournis par le gouvernement afin d’inciter la population à se marier et à faire des enfants, la situation démographique ne semble pas pour autant être près de s’améliorer, comme le révèle cette étude de l’institut national de recherche sur la population. Bien au contraire, les résultats de la dernière étude menée en 2010 montrent que la situation s’est fortement détériorée. Durant cette année, seuls 38.7 % des femmes et 36.2 % des hommes âgés de 18 à 34 ans étaient encore vierges.

Une mise en place de mesures d’incitation au mariage et à la naissance

Pour améliorer la situation démographique, le gouvernement japonais envisage de mettre en place plusieurs mesures d’incitation au mariage et à la naissance. Pour inciter davantage de personnes à se marier, le gouvernement prévoit par exemple de mettre en place des mesures fiscales avantageuses pour les couples mariés. L’amélioration des services de garderies au pays figure en outre parmi les mesures d’incitations qui contribueront à encourager les naissances, ceci dans le but de faire passer le nombre d’enfants de 1.4 à 1.8 par femme d’ici 2025.

Voyez aussi :  Votre animal de compagnie en dit long sur vos aspirations

1 Commentaire

  1. arkenciel 6 novembre 2016

Laisser un commentaire