Femme chinoise, 30 ans, éduquée cherche amour

En Chine, de plus en plus de femmes, la trentaine passée, qui sont éduquées et gagnent bien leur vie, sont toujours célibataires.

Il n’y a rien de plus triste que d’avoir passé sa jeunesse à étudier et à ne pas être en couple après l’âge de 30 ans. Car ici on ne parle pas de célibat choisi. Fort heureusement certains ont flairé la bonne affaire en mettant sur pied des cours de séduction pour ces jeunes demoiselles qui cherchent Homme désespéremment.

Femme Chinoise célibataire sur ChinaLoveCupid

«Je n’ai jamais participé à ce genre de cours, lâche cette analyste de données de 30 ans avec un rire nerveux. Mais j’espère que cela me permettra de trouver un mari. Au travail, les hommes sont tous plus jeunes et mon cercle d’amis est tout petit.» (source: letemps.ch)

Eric Xu a commencé par créer un cours de séduction pour les hommes chinois il y a quelques années mais il s’est vite rendu compte que la demande était beaucoup plus forte pour ce type de conseils du côté des femmes.

Voyez aussi :  Plages de Côte d'Azur les plus populaires sur Tinder

Le programme est axé sur plusieurs points, comme apprendre aux femmes à se trouver un bon emploi pour attirer encore plus les maris potentiels, apprendre à draguer ces messieurs et surtout, surtout,…. savoir flatter les hommes, ce qui est 100% gagnant pour trouver un mari (ces messieurs raffolent de compliments aussi!).

Aujourd’hui 30% des femmes de trente ans et plus qui vivent en ville en Chine sont toujours célibataires. Et après 35 ans leurs chances de trouver un mari sont quasi nulles car les hommes cherchent des épouses plus jeunes et qui souvent gagnent moins qu’eux.

« Ce groupe de la population est doublement désavantagé par la culture patriarcale qui règne en Chine. «Passé 27 ans, une femme qui n’est pas mariée est qualifiée de Sheng Nu, «un reste de femme» »

Mais attention les femmes qui s’inscrivent aux cours de séduction pour trouver un partenaire amoureux sont également plus exigentes qu’auparavant. Elles veulent un homme qui gagne plus de dix fois le salaire minimum en Chine, soit au moins 20 000 yuans.

Voyez aussi :  En quête de l'élu de votre cœur ? 5 endroits pour le rencontrer

Les agences de rencontres haut de gamme font des affaires d’or en Chine car la clientèle n’a jamais été aussi nombreuse. Après tout payer n’est pas si important pour les célibataires chinois qui peuvent se le permettent car si on peut trouver l’amour de sa vie plutôt que de rester dans la solitude pendant de nombreuses années, alors pourquoi pas agir au plus vite.

A voir ► Des sites comme China Love Cupid proposent de rencontrer des chinoises et chinois en ligne.

PARTAGE AVEC TES AMI(E)S :

2 Commentaires

  1. marco 8 septembre 2019
  2. marco 8 septembre 2019

Laisser un commentaire