De nouveaux sites de rencontres misent désormais sur la fidélité

Si le phénomène de l’adultère fait polémique sur les sites de rencontres, de nouveaux sites se montrent désormais plus « exigeants » quant au célibat de leurs membres. Une analyse faite récemment par le cabinet d’étude GlobalWebIndex a d’ailleurs montré que 45 % des hommes inscrits sur le site Tinder seraient soit mariés soit déjà en couple.

Match com

Des sites et applications pour femmes

Actuellement sur le web, de nouveaux sites de rencontres, principalement anglo-saxons, voient le jour. Objectifs ? Permettre aux femmes célibataires de trouver l’âme sœur, tout en veillant à ce que la nouvelle personne ne soit pas déjà en couple ou même mariée. Un site de rencontre novateur s’adresse également à celles qui se satisferont de leur relation une fois qu’elles auront trouvé leur autre moitié et n’iront pas chercher, une nouvelle fois, d’autres personnes. D’autres applications permettent en outre, aux femmes de noter les hommes, rencontrés auparavant sur les sites.

Voyez aussi :  PokéDates : le site de rencontres pour fans de Pokémon Go

Des sites plus « select »

Lancé par une entremetteuse professionnelle, le site The Dating Lounge trie sur le volet les personnes pouvant s’inscrire en tant que membres. Seules les personnes invitées peuvent y accéder.

Le concept de Fidelity Dating impose, aux personnes souhaitant s’y inscrire, de prêter serment de fidélité. Comptant actuellement 5000 membres, le fondateur du site, a été lui même auparavant victime d’adultère.

Pour prévenir les cas d’infidélité, une application appelée Monogamy sera bientôt lancée. Destinée aux couples, elle permet de mettre « en paire » les smartphones pour faciliter les partages de données.

1 Commentaire

  1. syl29 19 février 2016

Laisser un commentaire