Crush Avenue, une app. rencontre pour smartphone

Les personnes à la recherche d’âme soeur pourront désormais utiliser un outil de communication high-tech pour optimiser les rencontres avec d’autres célibataires dans la rue, le Crush Avenue.

Crush Avenue App rencontre

Crush Avenue, le retour des rencontres dans les rues

Il s’agit d’une application disponible pour les iPhone (voir App Store d’Apple) permettant de détecter en quelques minutes les célibataires. 3000 personnes sont déjà adeptes de cette application et elle continue à avoir beaucoup de succès. Mise en place par Anthony et Chloé, étudiants d’une école de commerce, cette application vise à optimiser la communication entre célibataires et accroît leurs chances de rencontrer l’âme soeur.

Si certains utilisateurs se montrent satisfaits des services de l’application, d’autres restent prudents en évoquant ses défauts. En effet, Crush Avenue affiche toutes les informations concernant la personne et ne se gêne pas pour passer en revue ses goûts alimentaires, ses habitudes, moeurs et traditions. Chose que certains habitants considèrent comme une forme de voyeurisme.

Voyez aussi :  Sizzl ou le site de rencontre dédié aux amateurs de bacon

Quels sont les enjeux d’une telle application ?

Mais Chloé initiatrice de l’application répond à ces critiques en soulignant que les personnes qui se connectent ne sont pas obligées de mettre toutes les informations les concernant dans leur profil. Elles peuvent ne mentionner que celles qu’elles jugent vraiment nécessaires pour optimiser les rencontres.

Les personnes réticentes quant à la géolocalisation se rassureront, car Max, l’autre le co-auteur de cette app. rencontre affirme que l’application ne couvre qu’un rayon de 300 mètres seulement. Pour éviter les problèmes, il est même possible de bloquer certains utilisateurs. Par conséquent, ils resteront toujours invisibles pour ces utilisateurs bloqués. Crush Avenue est une application ludique qui risque fort de favoriser les rencontres spontanées dans les rues.

1 Commentaire

  1. azou 12 décembre 2012

Laisser un commentaire