Conception du « Je t’aime » dans une relation extraconjugale

Dire « Je t’aime » n’est pas toujours une chose évidente entre deux partenaires amoureux, surtout lorsque l’un d’entre eux entretient des relations coupables.

Infidele

Perception du « Je t’aime » par les membres du site AshleyMadison

Le site de rencontres extraconjugales AshleyMadison, récemment lancé en France depuis quelques mois, a lancé un sondage portant sur la perception et le point de vue des Français sur les fameux mots d’amour « Je t’aime ». Les administrateurs du site ont donc décidé de questionner 2 605 membres âgés de 30 à 55 ans sur l’importance de ces mots, à qui le dire et à qui ne pas le dire. L’objectif de ce sondage consiste également à confirmer les résultats d’une précédente étude réalisée par un site de rencontres concurrent ayant avancé que 60 % des Français sont capables de dire « Je t’aime » à leur conjoint ou à leur partenaire tout en étant infidèle.

Voyez aussi :  Sexter, c'est tromper : les opinions divergent

Dire « Je t’aime » à son partenaire… ou à son amant

À l’issue de cette enquête, le site Ashley Madison a pu constater que 63% des personnes interrogées reconnaissent dire « Je t’aime » à leur conjoint, tout en étant infidèle, alors que 18% d’entre eux seulement, hommes et femmes confondus, reconnaissent qu’ils disent « je t’aime » à leur partenaire tous les jours, contre 20% à l’endroit de leur amour adultérin.

Autre conclusion de ce sondage : 71% des personnes ayant pris part à cette enquête célèbrent la Saint Valentin un peu avant le 14 février avec leur partenaire adultérin. Par ailleurs, les hommes interrogés affirment qu’ils disent « Je t’aime » moins souvent que les femmes, car selon eux, leur passion envers leur conjoint ou leur partenaire s’estompe progressivement au fil des années.

Laisser un commentaire