Un site de rencontre allemand permet d’acheter la virginité d’une femme

21 avril 2017. En Allemagne, plus précisément sur le site de rencontres allemand Cinderella, il est désormais possible d’acheter aux enchères la virginité médicalement vérifiée de jeunes filles. Focus.

Cinderella et la vente aux enchères de la virginité de jeunes filles

De prime abord, Cinderella est un site de rencontres comme il en existe beaucoup aujourd’hui. Toutefois, cette agence allemande se démarque par sa rubrique « vierges ». Comme son nom le suggère, cette rubrique propose un catalogue de jeunes et très jeunes femmes « vierges » qui vendent aux plus offrants leur première fois. Outre les photos, les mensurations et les petits textes descriptifs habituels, il sera possible de voir sur les profils de ces jeunes femmes, le montant seuil de la mise à prix pour avoir la « chance » de les déflorer.

Un marché qui attire de plus en plus les jeunes filles

Qualifié par certains de sordide et honteux, ce nouveau marché attire pourtant des centaines de jeunes filles. En effet, selon Cinderella, il y aurait actuellement plus de 400 candidates. Toutefois, pour le moment, seuls 8 profils de jeunes femmes vierges sont disponibles sur le site, un nombre qui a doublé en 6 mois. Pour pouvoir figurer dans la rubrique « vierges » du site, les jeunes femmes intéressées doivent passer par une confirmation médicale de leur virginité, faire un test psychologique et promettre 20 % de leurs futurs « gains » à l’agence.

Voyez aussi :  Les filles sur les sites de rencontres prêtes à coucher dès le premier soir

Un business à la moralité douteuse rendu possible en Allemagne

Si ce type de transaction s’apparente de très près à de la prostitution, il est pourtant tout à fait possible et légal en Allemagne. Et pour cause, la prostitution n’y est plus considérée comme une activité « immorale » depuis l’instauration d’une loi très libérale qui renforce le droit des travailleurs du sexe qui peuvent entre autres accéder à la sécurité sociale.

Alexandra Khefren, une mannequin roumaine de 18 ans dont la virginité a été acquise par un homme d’affaires hongkongais pour la somme modique de 2,3 millions d’euros estime d’ailleurs qu’elle a le droit de faire ce qu’elle veut de son corps.

12 Commentaires

  1. Fatimatou 18 mars 2018
  2. francis 31 août 2017
  3. francis 31 août 2017
  4. DELPHIN 23 mai 2017
  5. Luka 14 mai 2017
  6. Aim Nouatin 5 mai 2017
  7. kamel ziko 2 mai 2017
  8. COUDART 30 avril 2017
  9. alia Bangoura 30 avril 2017
  10. Alia 30 avril 2017
  11. esmel 24 avril 2017
  12. Salem 24 avril 2017

Laisser un commentaire