Le Budget Dating des célibataires en Europe en 2017

Le « dating » figure assurément parmi les marchés les plus lucratifs du continent européen. Sur les 33,2 millions de célibataires actifs en 2016, une étude réalisée tout récemment a montré que question « dating », les Britanniques s’avèrent être les plus dépensiers.

À chaque pays son domaine d’investissement privilégié

Une étude menée par TNS pour le compte de MEETIC a permis de mettre en avant l’« économie des célibataires » dans 7 pays européens : France, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suède, Allemagne, Italie, et Espagne. Cette enquête réalisée auprès de 9.610 célibataires actifs âgés de 18 à 65 ans a clairement montré que lorsqu’il s’agit de rendez-vous galant, les célibataires britanniques sont ceux qui dépensent le plus d’argent pour parfaire leur moment de rencontre. Pour un rendez-vous, un Britannique dépense en moyenne 158 euros, une somme largement supérieure à celle débourser par les célibataires d’autres pays européens.

Si les Britanniques sont en tête de liste pour la dépense totale, ce sont les célibataires italiens qui remportent la palme de la dépense vestimentaire. Pour leurs dating, ces célibataires dépensent en moyenne 128 euros par an. Ils sont par ailleurs également très généreux, lorsqu’il s’agit d’offrir des cadeaux. Avec une somme de 362 millions d’euros de dépenses aux compteurs, les célibataires actifs français sont ceux qui organisent le plus souvent de repas à domicile pour leurs rendez-vous. Ces repas représentent d’ailleurs 11 % de leur budget, estimé à 56 euros en moyenne par rendez-vous.

Voyez aussi :  Maroc : beaucoup de célibataires chez les Marocaines

Un marché lucratif qui profite certains secteurs d’activités

En 2016, le résultat de cette étude menée par TNS a montré que dans les sept pays sélectionnés, ce sont un total de 33,2 millions de célibataires actifs qui sont concernés. Avec une moyenne de 20 rendez-vous par personne, ces célibataires se sont en tout rendus à près de 691 millions de dating. Et entre les repas, les loisirs, les vêtements, les contraceptifs, les cadeaux et le transport, ces célibataires européens auraient en tout dépensé 24,8 milliards d’euros, durant l’année 2016. Il faut néanmoins savoir que parmi tous les secteurs d’activité, les restaurants et bars profitent largement de cette culture de rencontres. Ils représentent en effet pas moins des deux tiers des dépenses des célibataires.

Source : 20 min

6 Commentaires

  1. Pricillaacka 29 avril 2017
  2. Habada kafoui kouavi diane 28 avril 2017
  3. Habada kafoui kouavi diane 28 avril 2017
  4. Habada kafoui kouavi diane 28 avril 2017
  5. marina denisonne 24 avril 2017
  6. Moussa 19 avril 2017

Laisser un commentaire