Au Brésil, les habitantes du village Noiva do Cordeiro lancent un appel aux célibataires

19 oct 2016. « Noiva do Cordeiro » est un village du Brésil, installé du côté sud-est du pays. Sa particularité ? Il est presque exclusivement habité et dirigé par des femmes, qui viennent par ailleurs de lancer un appel aux hommes célibataires souhaitant s’engager dans une relation.

Célibataires
image : 01amour

Le petit village de « Noiva do Cordeiro »

« Noiva do Cordeiro » est un village situé dans le sud-est du Brésil. Il a été créé en 1891 par une jeune femme venue y trouver refuge après avoir été excommuniée pour adultère, ceci sur cinq générations. Avec le temps, d’autres jeunes femmes célibataires déçues ou ayant vécu des moments traumatisants sont venues y vivre, donnant petit à petit du charme au village. Aujourd’hui, le village est habité par près de 600 habitants, majoritairement des femmes, qui y règnent tout naturellement en maitresse des lieux. Seul hic cependant dans le système matriarcal bien rodé du village : la gent masculine n’est présente dans le village qu’en portion congrue. Raison pour laquelle ces dames lancent aujourd’hui un appel aux hommes célibataires désireux de s’engager dans une relation stable.

Voyez aussi :  Qui sont les princesses célibataires les plus convoitées en 2017 ?

Des hommes oui, mais… à condition de respecter les règles

Ces dames qui aimeraient tomber amoureuses et se marier néanmoins veulent rester vivre dans leur village. Ce sera aux hommes donc de tout quitter pour vivre avec les dames, selon leurs règles et non le contraire. Il est en outre bon de noter que dans ce village de « Noiva do Cordeiro » la présence de la gent masculine n’est tolérée qu’à condition de respecter certaines règles bien définies. Les maris par exemple sont priés d’aller en ville pour travailler durant la semaine et de rentrer à la maison uniquement le week-end. Les enfants doivent par ailleurs quitter le cocon familial une fois les 18 ans atteints. Malgré leurs besoins désespérés d’hommes dans leurs vies, les femmes du village de « Noiva do Cordeiro » n’ont cependant aucune envie de renoncer à leurs prérogatives.

La ville, selon elles, est mieux organisée, infiniment plus harmonieuse et véritablement plus jolie que si elle était dirigée par des hommes. Dans le village, les disputes et problèmes se règlent par ailleurs à travers un consensus et non à travers les conflits.

PARTAGE AVEC TES AMI(E)S :

9 Commentaires

  1. Saad 8 mai 2018
  2. Thierno balde 9 juin 2017
  3. saint-simon 22 janvier 2017
  4. Ange 26 novembre 2016
  5. Ange 26 novembre 2016
  6. valery ntsikou 26 octobre 2016
  7. benboutarta 20 octobre 2016
  8. yannick tresor 20 octobre 2016
  9. eduadocalose 19 octobre 2016

Laisser un commentaire