Beaucoup de femmes arabes sont célibataires

Selon le quotidien marocain Lesoir-Echos, le microcosme arabe regorge de trésors inviolés. L’Algérie recèle sur son territoire cinq millions et demi de femmes célibataires, le Maroc quatre millions, mais la palme revient au Liban où le taux de célibat atteint 85 %.

La Radio Nederland nouvelle version a tout récemment réalisé une étude sur un fait saillant dans le monde arabe : le célibat à long terme des femmes. En dépit des us et coutumes et de la prépondérance de la religion musulmane qui préconise le mariage, 51 % des femmes algériennes en âge de se marier ont choisi délibérément de ne pas convoler en justes noces. Sur une population totale de 38 millions d’habitants avec une proportion relativement égale entre hommes et femmes, cela fait quand même la bagatelle de cinq millions et demi de femmes à opter pour le célibat au long cours.

Tout de suite après l’Algérie vient le Maroc. À lui seul ce pays compte quatre millions de femmes seules. La Tunisie n’est pas en reste avec deux millions de célibataires endurcies. Au Liban, elles sont 85 % à avoir choisi de vivre seules. En Syrie elles sont 70 % de célibataires endurcies, un taux identique à celui de l’Irak. Du côté de l’Égypte, huit millions de femmes seules sont recensées. Exceptionnellement en Palestine, il n’existe que 8 % de femmes ayant opté pour la vie en solo. Avec l’instabilité politique combinée à la crise économique, le nombre de célibataires dans cette région devrait encore augmenter.

Paradoxalement, la Libye ne compte que 300 000 célibataires pures et dures.

Envie de vous inscrire sur une liste de sites de rencontres au Maghreb alors allez-y!

PARTAGE AVEC TES AMI(E)S :
Chat Gratuit

2 Commentaires

  1. INAME 26 mars 2017
  2. khadija 29 août 2013

Laisser un commentaire