Les applications pour faire des rencontres cet été

L’été approche à grand pas et promet à nouveau d’être riche en opportunités de rencontres pour les célibataires. Ces occasions pourraient même être démultipliées en utilisant les applications de rencontres les plus populaires du moment.

tinder_application_mobile

L’incontournable Tinder

Dans la catégorie des applications de rencontres, pour mobiles et tablettes, un nom sort du lot à tous les coups : Tinder. En seulement trois ans, l’application lancée aux États-Unis constitue en effet l’outil de rencontres incontournable, pour ceux qui cherchent l’âme soeur et ceux qui aspirent à une aventure éphémère. Sa fonction de géolocalisation et son outil de sélection simple à maîtriser font de Tinder un atout non négligeable pour les prochaines vacances d’été. Cette application, qui existe en versions gratuite et payante, est compatible avec tous les supports : Windows Phone, Androïd et iPhone.

L’esprit léger d’AdopteUnMec

Un chiffre résume l’importance d’AdopteUnMec pour les rencontres d’été : 8 millions d’utilisateurs. Avec une telle communauté, il est plus qu’aisé de trouver chaussure à son pied pour les rendez-vous galants cet été. Il suffit d’entrer ses coordonnées, puis de créer son profil et d’accéder aux fonctions de base de l’appli, comme la consultation des profils de membres situés à proximité. Seul bémol, une grande partie des fonctions d’AdopteUnMec nécessitent un abonnement ou un pass.

Voyez aussi :  Tinder Gold : l'app de rencontre mobile vise juste

Gindr, le Tinder des gays et bisexuels

Si Tinder a commencé à faire parler d’elle en 2012, Gindr se distinguait déjà bien avant, avec ses fonctions de géolocalisation et de fenêtres de tchat privées. Cette application est celle qui a inspiré les créateurs de Tinder. La seule différence réside dans sa communauté d’usagers : seuls les utilisateurs gays ou bisexuels y trouveront leur moitié ou leur compagnon d’un soir. La version gratuite permet de consulter pas moins de 100 profils proches du lieu de connexion. Ce nombre peut être néanmoins porté vers l’infini, en s’abonnant à l’application.

1 Commentaire

  1. JUNIOR 26 mai 2015

Laisser un commentaire