Zoom sur les mariages d’aujourd’hui

Estelle
Etudes
18 Juil 2013
1699 Vues
Vite: FR | CA | 18+ | Grrr

Slater & Gordon, un cabinet d’avocats spécialisé dans les affaires familiales a réalisé une étude autour du mariage d’aujourd’hui. Les résultats révèlent que plutôt que de divorcer, les couples préfèrent vivre un mariage « malheureux ».

Malheureux mariage

Sur 2 000 personnes mariées interrogées dans le cadre de l’étude de Slater & Gordon, une personne sur cinq révèle ne pas être heureuse en mariage. Se sentant prises au piège, ces dernières envisageraient même de divorcer. 25 % des sondés se disent coincés dans un mariage sans amour, tandis que 15 % auraient souhaité épouser quelqu’un d’autre. Plus d’un quart des personnes interrogées déclarent vouloir se séparer temporairement de leur partenaire.

Effrayés par le divorce

Amanda McAlister, l’auteure de l’étude décrit le divorce telle une expérience libératrice. Cependant, les couples ne devraient en arriver là qu’en dernier recours. Si la plupart des mariages d’aujourd’hui sont malheureux, c’est tout simplement parce que le divorce leur fait peur. Malgré leur insatisfaction sexuelle, les hommes préfèrent vivre malheureux en ménage craignant l’impact que le divorce aurait sur la famille. Les femmes pour leur part craignent qu’une fois seules, elles ne puissent pas s’en sortir financièrement.

Huit raisons pour reporter le divorce

Le manque de courage est la première raison évoquée pour ne pas entamer des procédures de divorce. Certaines personnes craignent de regretter une telle décision, tandis que d’autres espèrent que leur situation s’améliorera un jour. Le bonheur des enfants étant une priorité pour de nombreux couples, il est hors de question pour eux de se séparer. Pour des raisons financières, notamment chez les femmes, le divorce n’est pas concevable. L’âge figure aussi parmi les raisons pour reporter le divorce, aussi bien que la peur de la solitude ou la culpabilité.




JE VEUX FAIRE DES RENCONTRES ET VOIR DES PROFILS :









Ecrire un commentaire