WTF du jour : le dépeceur de Montréal à la recherche de son âme sœur

Estelle
Rencontre Alternative
8 Juil 2015
6538 Vues
Vite: FR | CA | 18+ | Grrr

En 2012, Luka Rocco Magnotta a dépecé un étudiant chinois, son partenaire dans un appartement de Montréal, tout en filmant la scène. Un acte horrible qui lui a valu l’appellation « le dépeceur de Montréal ». Aujourd’hui, il se dit être à la recherche d’un autre partenaire… mais « heureusement » sur un site de rencontre spécialisé pour détenus.

Luca Rocco Magnotta

Luka Magnotta, un membre actif du site Canadian Inmates

Luka Magnotta dit « Le dépeceur de Montréal » s’est inscrit sur Canadian Inmates, un site de rencontre pour prisonniers créé au tout début de l’année 2012. Il se dit être à la recherche d’une « relation au long cours » et son annonce est assortie de quelques photos, comme pour montrer que sa réputation pour le moins sulfureuse ne semble entamer en rien sa détermination dans sa quête de l’âme sœur.

Un utilisateur très exigeant

Dans son annonce, Luka Magnotta se montre plutôt exigeant en indiquant des critères spécifiques comme « loyal », « instruit » et « stable émotionnellement et financièrement ». Il précise qu’il recherche surtout un « homme blanc célibataire » de 28 à 38 ans qui est en bonne santé. La dernière phrase de ce meurtrier achève de confirmer son caractère exigeant : « Seuls ceux que je juge compatibles avec cette description auront un retour ».

Une annonce « normale »

Appelée à s’expliquer sur cette publication qui a certainement suscité l’indignation chez les autres utilisateurs de Canadian Inmates, mais aussi chez bon nombre d’internautes lambda, Melissa Fazzani, la fondatrice du site s’est justifiée, en avançant la thèse d’un besoin de « contacts humains », d’un besoin d’amitié, mais surtout celle d’un « droit fondamental » du prisonnier Magnotta.

Pour étayer sa défense, Melissa Fazzani s’est même aventurée sur un terrain juridique, en affirmant que permettre à un prisonnier de nouer une relation peut contribuer à « faire chuter le taux de récidive ».

Source : nouvelobs




JE VEUX FAIRE DES RENCONTRES ET VOIR DES PROFILS :









Ecrire un commentaire