Un site de rencontres ferme ses portes après avoir utilisé des photos de Rehtaeh Parsons

Estelle
Sites de rencontres
23 Sep 2013
1700 Vues
Vite: FR | CA | 18+ | Grrr

Un site de rencontres en ligne a dernièrement été pointé du doigt pour avoir utilisé des photos d’une jeune femme qui s’est récemment suicidée.

coeur brise

L’histoire tragique de Rehtaeh Parsons

Rehtaeh Parsons est une jeune femme de 17 ans dont l’histoire a particulièrement retenu l’attention des Canadiens et des internautes. En effet, elle a été victime d’un viol collectif lors d’une soirée arrosée et les photos de ces actes ont directement été publiées en ligne. Harcelée sur le net durant près de deux ans, elle n’a pas pu surmonter cette épreuve et a décidé de mettre fin à sa vie en avril dernier. À la grande surprise de ses parents et des Canadiens, la photo de la jeune fille a été aperçue dans la campagne publicitaire d’un site de rencontres.

Une pub réalisée par simple maladresse ou par pure ignorance

Le 18 septembre dernier, les internautes et les parents de Rehtaeh Parsons ont aperçu deux photographies de la jeune femme lors de la campagne publicitaire du site ionechat. Les deux clichés ont été utilisés pour promouvoir les services du site. Interviewé sur la question, l’annonceur responsable du site a déclaré ne rien connaître de ce que la jeune femme a subi, et a tout simplement récupéré ces photos en ligne par hasard.

L’annonceur définitivement banni de Facebook

Suite à la polémique créée sur la question, le site a immédiatement été fermé. En parallèle à cela, le compte de l’annonceur et toute forme de publicité réalisée par l’annonceur sur le réseau social Facebook, avec les photos de Rehtaeh Parsons ont immédiatement été supprimés. Les administrateurs du réseau social Facebook ont ensuite présenté leurs excuses à la famille de la jeune femme dans un email.




JE VEUX FAIRE DES RENCONTRES ET VOIR DES PROFILS :









Ecrire un commentaire