Un génie des maths trouve l’amour en piratant OKCupid

Estelle
Amour
29 Jan 2014
2249 Vues
Vite: FR | CA | 18+ | Grrr

Si pour beaucoup l’amour est aussi complexe que les mathématiques, pour l’américain Christopher McKinlay, ses connaissances en maths lui auront permis de trouver l’amour de sa vie. Après quelques mois de célibat, il force le destin et pirate le site OKCupid pour trouver son âme soeur.

image: nydailynews.com

image: nydailynews.com

Le haker de l’amour

Lassé de son célibat qui dure déjà neuf mois, Christopher McKinlay un génie des mathématiques tente sa chance en amour et se rend sur le portail de rencontres OKCupid, un site élaboré par un mathématicien d’Harvard. Après plusieurs rendez-vous infructueux, Christopher McKinlay est convaincu que l’algorithme du site n’est pas assez performant. Il décide alors de prendre son destin en main en piratant l’algorithme de compatibilité pour augmenter ses chances de trouver la partenaire idéale. C’est effectivement grâce à cet algorithme de calcul que la plateforme est en mesure d’évaluer en pourcentage, la compatibilité de deux personnes. Il lui aura alors fallu trois semaines pour collecter six millions de questions et réponses, de plus de 20 000 femmes inscrites.

Ok Cupid amour

88 premiers rendez-vous plus tard…

Pour Christopher McKinlay, adopter cette approche purement mathématique avait pour principal objectif de circonscrire le champ de recherche pour trouver le profil idéal. En créant une douzaine de faux profils, il part à la recherche de femmes correspondant à la tranche d’âge souhaité, soit des milliers de profils présentant une compatibilité supérieure à 90 %. Parmi ces profils, celui de Christine Tien Wang 28 ans révèle une compatibilité de 91 % avec celui de Christopher. Aujourd’hui fiancés, ils avaient supprimé leur compte respectif sur OKCupid, deux semaines après leur première rencontre. Christine dit alors avoir adoré la méthode cynique et louche utilisée par Christopher. Ce long processus d’application des maths aura finalement permis au mathématicien de trouver la femme de sa vie.

Source : leparisien




JE VEUX FAIRE DES RENCONTRES ET VOIR DES PROFILS :









Ecrire un commentaire