Trentenaires, célibataires et fiers de l’être

Estelle
Célibataires
16 Oct 2012
4480 Vues

Avoir trente ans ou plus et toujours célibataire. Plusieurs centaines de femmes dans le monde se retrouvent dans cette situation. L’ampleur du phénomène a atteint un tel niveau que les gouvernements de certains États ont cru bon de vouloir rémédier au problème.

femme chinoise

Pourquoi ces personnes ne veulent-elles pas se marier ?

Ils ont atteint la trentaine et ils sont toujours célibataires. De plus en plus de jeunes viennent grossir chaque année les rangs des 180 millions de Chinois et des 8 millions de Français à s’opposer farouchement à l’idée de se marier. Ces personnes, dont la majorité sont des femmes estiment que mettre la bague au doigt d’un partenaire ne garantit pas du tout le bonheur. Ces célibataires s’accrochent à leur liberté surtout quand ils jouissent d’une situation financière confortable.

Les femmes chinoises sont persécutées

Si certaines femmes sont fières de leur choix, c’est loin d’être le cas pour les Chinoises. Ces dernières sont victimes de la persécution de leur entourage voire de la société. Ces « jeunes » filles justifiant d’un bon niveau d’étude sont victimes de tous les préjugés. Passé l’âge de vingt-sept ans, une femme sans mari est considérée dans l’Empire du Milieu comme une « Sheng nu », c’est-à-dire, une vielle personne qu’aucun homme ne désirera plus.

Une aubaine pour les sites de rencontres

Ce phénomène, qui ne concerne que les Chinoises, constitue une aubaine pour les sites de rencontres. De nombreuses célibataires, soumises aux pressions de leurs proches se connectent sur ces portails ou se rendent à contrecœur dans un club privé pour trouver un mari. Malgré cela, il y en a qui ne cèdent pas à la pression. Célibataires et fières de l’être, certaines filles chinoises préfèrent s’exiler dans un pays étranger où elles peuvent vivre en toute liberté.


JE VEUX FAIRE DES RENCONTRES ET VOIR DES PROFILS :









Ecrire un commentaire