Sondage be2.fr : 50 % des membres inscrits n’assument pas leur statut

Estelle
Etudes
5 Juil 2012
2535 Vues

Actuellement, recourir aux sites de rencontres est de plus en plus convoité pour trouver l’âme sœur. Pourtant, le sondage effectué par be2.fr démontre que la moitié des personnes interrogées n’assument pas cette méthode auprès de leur proche.

La perception des rencontres amoureuses sur Internet

De nos jours, il est courant de trouver l’âme sœur sur la toile. Selon les propos de Robert Wuttke ; le fondateur de be2.fr, 35 % des hommes et des femmes membres d’un site de rencontre en ligne ont réussi à y trouver le partenaire idéal. En effet, les critères de recherche se basent sur des tests de personnalité élaborés par des psychologues et des sociologues afin de mettre en avant les centres d’intérêt de chaque célibataire. De plus, l’efficacité de cette méthode génère un taux de réussite allant jusqu’à 40 %. Par ailleurs, le sondage effectué par ledit site démontre que 74 % des personnes interrogées estiment que l’échange de messages sur Internet facilite le fait de tomber amoureux et que 47 % connaissent des couples formés sur la toile.

Membre d’un site de rencontre : comment gérer par rapport à son entourage ?

Le sondage effectué par be2.fr s’est déroulé en ligne du 30 septembre 2011 au 17 janvier 2012. Afin d’obtenir un résultat significatif, l’étude s’est basée sur un échantillon de 14 500 membres actifs du site, répartis dans 18 pays différents. Les chiffres ont donc affirmé que 50 % des membres sondés ont du mal à dévoiler le fait qu’ils recherchent le partenaire de leurs rêves via Internet. Par contre, 32 % des interrogés l’ont annoncé uniquement à leurs proches et 18 % seulement osent le dévoiler à tout le monde. Généralement, le premier cas se justifie par la peur de la réaction de leur entourage, et ce, pour éviter que ces derniers n’émettent des jugements quant à la capacité à trouver un partenaire amoureux dans leur vie quotidienne.


JE VEUX FAIRE DES RENCONTRES ET VOIR DES PROFILS :









Ecrire un commentaire