Sites de rencontres Secondwife.com et Polygamy.com : 70 000 membres et 100 mariages au compteur

Estelle
Sites de rencontres
22 Déc 2016
3232 Vues

Secondwife.com et Polygamy.com sont deux sites de rencontres dédiés aux polygames, fondés par un entrepreneur de Sunderland : Azad Chaiwala. Très populaires, ces deux plateformes comptent selon leur fondateur près de 70 000 membres et seraient à l’origine de 100 mariages au moins.

Polygame

Des sites pour polygames

Les sites Secondwife.com et Polygamy.com sont des sites de rencontres britanniques créés spécialement pour les utilisateurs qui souhaitent entretenir des relations polygames. Ces sites au concept assez atypiques ont été fondés par Azad Chaiwala, un entrepreneur de Sunderland. L’idée de créer ces sites est selon lui, partie du fait qu’il voulait créer des plateformes sur lesquelles les utilisateurs parleraient librement de ce sujet considéré comme tabou. Étant des sites de rencontres, ils permettent aux intéressés de créer des liens amoureux afin de pourquoi pas se marier. Et dans ce contexte justement, il est bon de noter que le créateur des sites a tout récemment annoncé que ces sites polygames comptaient 70.000 membres et sont responsables de 100 mariages polygames au moins. Une fierté pour cet entrepreneur qui considère par ailleurs qu’entre la polygamie et la monogamie, la polygamie est le mode de vie qui correspond le plus à la nature de l’homme.

Des sites très critiqués

Néanmoins au Royaume-Uni, ces sites pour polygames ont été sujets à de nombreuses critiques. Le « rapport Dame Louise Casey » relatif à « l’intégration sociale » dans ce pays a par exemple affirmé que la polygamie était l’un des exemples de la façon dont sont tolérées des valeurs qui sont résolument non conformes au mode de vie britannique. Le rapport a par ailleurs souligné que l’existence même de ces sites ainsi que le pourcentage élevé du nombre de mariages non enregistré sont très inquiétants. Louise Carey affirme en outre que parmi les 100.000 couples mariés selon le principe de la Sharia et donc illégaux devant la loi britannique, un très grand nombre relève de la polygamie.

Il est cependant bon de noter que même si ces sites ont été très critiqués, la baronne Caroline Cox, siégeant actuellement de façon indépendante à la Chambre des Lords, avait déjà déclaré en octobre dernier que la polygamie était très « courante » dans les communautés musulmanes britanniques.

Source : L’Express


JE VEUX FAIRE DES RENCONTRES ET VOIR DES PROFILS :









2 Commentaires to “Sites de rencontres Secondwife.com et Polygamy.com : 70 000 membres et 100 mariages au compteur”

  1. SILUE dit :

    je suis un jeune célibataire qui cherche a ce marié en Europe et de pays d’origine la côte d’Ivoire

  2. MALIK dit :

    SALUT TOUS LE MONDE ET SANS COMMENTAIRE

Ecrire un commentaire