Seeking Arrangement : des études financées par un sugar daddy

Estelle
Sites de rencontres
3 Avr 2014
1989 Vues
Vite: FR | CA | 18+ | Grrr

Si le site SeekingArrangement remporte un succès fou aux États unis, son arrivée en France a créé la polémique. Gros plans sur ces relations mutuellement avantageuses.

Seeking Arrangement

SeekingArrangement.com

Lancé en France en février dernier, le site Seeking Arrangement est un portail de rencontres américain proposant à ses abonnés des relations dans lesquelles chaque partie trouve son avantage. Concrètement, Seeking Arrangement met en relation des gentlemen fortunés avec de jeunes et ravissantes femmes en manque d’argent. C’est entièrement consentants que ces sugar daddies et ces sugar babies se lancent dans une aventure où les protecteurs entretiennent les jeunes femmes séduisantes, ambitieuses, intelligentes et intéressées. En échange d’un peu de compagnie, voire plus si affinité, les deux parties se doivent d’être honnêtes sur leurs envies et leurs intérêts afin de pouvoir mettre en place une relation mutuellement bénéfique.

Un moyen de financer ses études

Depuis son arrivée en France, Seeking Arrangement compte déjà pas moins de 1 600 sugar babies rien qu’en région parisienne. La plupart d’entre elles sont des universitaires rencontrant des difficultés financières, avec un loyer hors de prix et des bourses insuffisantes. À la recherche d’un soutien financier, elles n’hésitent pas à se lancer dans l’aventure pour gagner entre 3 000 à 4 000 € mensuels, en plus des cadeaux et des sorties avec leurs mécènes. De leur côté, les bienfaiteurs, pour la plupart des étrangers, sont à la recherche d’une femme jeune et agréable physiquement, avec qui ils peuvent discuter, partager de bons moments et plus si affinités. Inconcevable pour beaucoup de Français, le site ne fait que normaliser le fait qu’un homme puisse entretenir une jeune et jolie femme pour lui faire mener une vie de princesse en contrepartie de certains services.




JE VEUX FAIRE DES RENCONTRES ET VOIR DES PROFILS :









Un commentaire to “Seeking Arrangement : des études financées par un sugar daddy”

  1. eva35 dit :

    Respect

Ecrire un commentaire