Recherches de l’Université du Kansas sur les rencontres en ligne

Aldo
Etudes
8 Mar 2010
3117 Vues

Selon une étude de Lawrence Kan, professeur à l’Université du Kansas, les services que proposent les différents sites de rencontre en ligne sont assez similaires aux rencontres que l’on peut faire dans la vraie vie.

Notamment, la différence la plus frappante que peuvent comporter ces deux moyens de rencontre c’est la manière dont vous pouvez impressionner la personne.

Pour soutenir l’idéologie de Lawrence Kan, Jeffrey Hall a réalisé un sondage parmi plus de 5000 internautes fréquentant les sites de rencontres afin de déchiffrer cette tendance. Selon lui, pour qu’une personne vous apprécie, vous aurez une légère tendance à lui mentir, que ce soit sur votre personnalité ou sur autre sujet.

C’est aussi à propos de cela que les candidats ont été interviewés.

Lawrence Kan finit par conclure que si une personne en vient à mentir à propos de lui ou d’elle sur le net, c’est surtout pour cacher ce que lui ou elle juge être un défaut, que ce soit de l’ordre physique ou autre. Il a aussi précisé que ces personnes essaieront toujours de créer une image qui correspond vaguement ou dans certains cas, pas du tout à leur personnalité, dans le but de se faire apprécier par les autres.

Grâce a une étude approfondie, Lawrence Kan a réussi à classer ces personnes dans une catégorie bien spécifique ; celui de bons manipulateurs, ayant un sens de l’observation développée. Ils feront tout pour savoir ce qui vous attire et changeront leur personnalité de sorte à vous faire plus d’effet, en retournant toutes vos faiblesses contre vous-même. Par exemple si vous leur dites que vous aimez lire les livres ennuyants, ils vous diront que c’est aussi leur cas. Cependant, cette tendance n’est pas toujours utilisée à des fins de manipulation car certains useront de cette tactique afin d’avoir quelqu’un qui est sur la même longueur d’ondes.

Toujours selon ces recherches, les hommes ont plus tendance à mentir sur des sites de rencontre que les femmes. Il en serait de même lors des rencontres en réel sauf que les mensonges sont beaucoup moins présents.


JE VEUX FAIRE DES RENCONTRES ET VOIR DES PROFILS :









Un commentaire to “Recherches de l’Université du Kansas sur les rencontres en ligne”

  1. jeannot dit :

    moi je pense qu’il est inportant de donné la chance à tout le monde afin que ceux qui sont fait pour y rencontre puis y arrivé sans probleme et j’en courage tous ceux qui veullent essayer

Ecrire un commentaire