Royaume-Uni : quand l’opinion malmène la campagne pub d’un site de rencontre

Estelle
Sites de rencontres
20 Avr 2016
7630 Vues
Vite: FR | CA | 18+ | Grrr

Au Royaume-Uni, le site de rencontre Match.com a vu sa dernière campagne de publicité être au centre des critiques. Considérée comme discriminatoire, elle a du faire face à une vague déferlante de reproches via les réseaux sociaux. Rapidement, le site s’est confondu en excuses et a annoncé le retrait de ses publicités choquantes dans les plus brefs délais.

pub roux de Match

Match.com : la rousseur est-elle une imperfection ?

Le site de rencontre Match.com a rapidement fait le buzz auprès de la population de la capitale du Royaume-Uni. La raison de cette effervescence n’est autre que le contenu d’une campagne publicitaire faisant la promotion du site dans les rues de la ville.

Sur les affiches placardées ici et là à Londres, le message est on ne peut moins clair : « si vous n’aimez pas vos imperfections, quelqu’un les aimera pour vous » annonce Match.com, avec pour seule illustration des personnes anonymes ayant la particularité d’être rousses et d’avoir des taches de rousseur sur le corps. Jugée discriminatoire par de nombreux Londoniens, cette campagne n’a pas été du goût des observateurs en raison du sous-entendu qu’elle laisse suggérer : la rousseur sur la peau et les cheveux n’est autre donc qu’une imperfection pour Match.com !

Des excuses rapidement formulées et la promesse de retirer les affiches concernées

Nombreux sont les Londoniens qui sont montés au créneau pour dénoncer le caractère abusif de cette campagne de Match.com. Les commentaires ont spontanément surgi dans les rues ainsi que sur les réseaux sociaux, fustigeant d’une seule et même voix cette erreur vexatoire du site de rencontre. Une première réaction de Match.com est ainsi apparue : le site a présenté ses excuses tout en annonçant son intention de retirer ses affiches au plus vite.

fille rousse

roux pas content

roux mecontent




JE VEUX FAIRE DES RENCONTRES ET VOIR DES PROFILS :









2 Commentaires to “Royaume-Uni : quand l’opinion malmène la campagne pub d’un site de rencontre”

  1. wawapinck dit :

    Je suis a la recherche dun homme serieux

  2. saib ahcene dit :

    Ahcene 50an techniciens froid industrielle cherche relations durables avec une femmes plus 35an au 55an mûr merci

Ecrire un commentaire