Meetic : Marc Simoncini songe à céder ses parts

Marie
Veille Rencontre
13 Sep 2010
2756 Vues

Marc Simoncini, le fondateur du célèbre site de rencontre Meetic.com, a récemment annoncé une nouvelle qui a fait l’effet d’une bombe dans le monde de la cyber rencontre. En effet, après avoir passé neuf années à la tête de ce site de rencontre, l’homme d’affaires français a laissé entendre qu’il songerait à céder ses parts, tout en assurant qu’il n’a, à ce jour, pas encore pris de décision concrète. Les membres de Meetic, qui est l’une des plus réussies du monde de la rencontre via internet, se retrouvent donc dans le doute quant à leur avenir sur le site.

Le fondateur du site de rencontres numéro un en Europe, qui détient encore à son actif 22,98 % du capital de sa société et Match.com qui détient 26,72 % des parts, ont confiés un mandat commun à la banque d’affaires Messier Partner afin qu’elle puisse évaluer toutes les options stratégiques à être entreprises au niveau de la société et ses actionnaires au cas où il déciderait de réellement céder ses parts. Ce genre de processus est généralement entrepris lorsqu’une grande société décide de se vendre. Cependant, Meetic n’a pas encore reçu d’offre d’acquisition dans le cadre de ce mandat. Marc Simoncini et Match se réservent donc le droit de prendre une décision au terme des analyses de la banque d’affaires.

L’annonce concernant une possible vente de Meetic, évalué à 490 millions d’euros en bourse, intervient seulement quelques jours après celle de l’éditeur allemand Axel Springer (566 millions d’euros), qui démontre un très grand intérêt envers un autre géant du web en France (pas dans la même industrie), le site de petites annonces Seloger.com.

Meetic a récemment démontré sa bonne santé en dévoilant ses résultats semestriels ainsi que ses attentes de la fin du mois de juillet ; la croissance séquentielle a été de l’ordre de +10,6 % au deuxième trimestre.


JE VEUX FAIRE DES RENCONTRES ET VOIR DES PROFILS :









Ecrire un commentaire