Les sites de rencontres offrent plus de sécurité aux membres

Estelle
Veille Rencontre
27 Mar 2012
3010 Vues

Aux États-Unis, les sites de rencontres sur internet font de la sécurité des membres une priorité. La ministre de la justice californienne a annoncé quelles mesures seront prises pour que les internautes puissent surfer sur les sites de rencontres en toute sécurité.

Les sites de rencontres : un marché lucratif

Depuis leur création, le succès des sites de rencontres en ligne n’a cessé de grandir. En quelques années, ils sont devenus le rendez-vous favori des célibataires américains et comptent des millions d’utilisateurs. L’engouement des Américains pour ces sites s’explique par le nombre de couples qui se sont formés sur internet. Depuis trois ans, pas moins d’une rencontre sur six s’est soldée par un mariage. Dans un communiqué de presse, Kamala D. Harris, ministre de la justice californienne, a déclaré que les sites de rencontres en ligne ont accueilli 40 millions de nouveaux membres, rien qu’en 2011. L’adhésion à l’un de ces sites est pourtant payante et les bénéfices réalisés grâce à ces inscriptions ont dépassé le milliard de dollars.

Les sites de rencontres : la sécurité avant tout

La sécurité présente l’un des principaux problèmes des sites de rencontres en ligne. L’anonymat d’un écran d’ordinateur est propice à la création de nombreux faux profils. Derrière certains d’entre eux se cachent des escrocs, des usurpateurs et des délinquants sexuels. Pour lutter contre la cybercriminalité, les trois sites de rencontres en ligne les plus fréquentés aux États-Unis ont décidé de renforcer leurs paramètres de sécurité. Ils appliqueront un filtre pour s’assurer de la bonne foi de leurs membres dès leurs inscriptions. Dans un communiqué de presse, Match.com, eHarmony et Spark Networks, ont présenté les normes de sécurité indispensables pour assurer la sécurité des membres. Les utilisateurs pourront désormais fréquenter leurs sites préférés en toute quiétude.


JE VEUX FAIRE DES RENCONTRES ET VOIR DES PROFILS :









Ecrire un commentaire