Les nouvelles bases des rencontres amoureuses 2.0

Estelle
Etudes
15 Jan 2016
5613 Vues
Vite: FR | CA | 18+ | Grrr

Actuellement, les sites et les applications de rencontres rivalisent d’astuce pour permettre aux célibataires de trouver l’amour. Si d’aucuns s’aident d’algorithmes et d’analyses de profils, d’autres font appel à la géolocalisation et à leurs passions communes.

Katy Perry

Des rencontres basées sur des calculs mathématiques et des analyses de profils

Selon les sondages, près d’un français sur trois est inscrit sur l’un des 2 000 sites et applications de rencontres répertoriés sur internet. Phénomène en plein essor, ceci a révolutionné complètement le monde des rencontres amoureuses. Si auparavant, elles étaient essentiellement basées sur le hasard, aujourd’hui les sites recourent à des algorithmes et des recueils de données pour former les couples. Certaines plateformes comme Beweetch, un site pour célibataires passionnés s’aide même de psychologue clinicien pour analyser les profils pour trouver ceux qui sont les plus susceptibles d’être compatibles. Toutefois, les résultats ne sont pas très concluants, car si 68 % des personnes utilisant ces applications recherchent une relation sérieuse et durable, seuls 6 % y arrivent. Le reste n’aboutit qu’à une histoire sans lendemain.

Des sites de niches à la géolocalisation

Si généralement, ce sont les critères socio-culturels et les personnalités qui sont étudiés pour trouver le « match » parfait, les sites de niches ont délaissé cette méthode pour miser sur les points communs que partagent les utilisateurs. Cela a donné naissance à des sites aussi improbables que bœuf-lovers, booxup, geekmemore…

Mais la plus grande révolution en matière d’applications de ce genre reste certainement la géolocalisation. Des applications comme Happn et Tinder s’en servent pour aider leurs utilisateurs à retrouver une personne qu’ils auraient croisée dans la rue, mais avec laquelle ils n’auraient pas eu l’occasion d’échanger.




JE VEUX FAIRE DES RENCONTRES ET VOIR DES PROFILS :









Un commentaire to “Les nouvelles bases des rencontres amoureuses 2.0”

  1. Audrey Nkouande dit :

    Audrey. Bertoua 22 ans

Ecrire un commentaire