Les catégories socio-professionnelles influenceraient sur la longévité des relations amoureuses

Marie
Divorce
18 Déc 2009
3588 Vues
Vite: FR | CA | 18+ | Grrr

Avons-nous tous les mêmes chances que notre mariage fonctionne lorsque l’on prononce « Oui, je le veux » ? Il semblerait que non. Certaines personnes auraient plus de chances de divorcer que d’autres. Et cela ne serait pas seulement une question de personnalité, d’âge, ou de compatibilité. Cela serait aussi une question de professions et de métiers !

Selon une étude britannique menée par le journal le Telegraph, le métier que l’on pratique pourrait influencer nos chances de divorcer. En effet, selon les résultats, il semblerait que certains métiers et professions seraient plus risqués lorsqu’il s’agit de mariage et de longévité.

Alors, quel est le métier où le taux de divorce est le plus élevé ? Avec un taux de 43,05%, ce sont les danseurs et les chorégraphes qui remportent la première place. Ils sont suivis des barmans avec 38,43% et des Kinésithérapeutes avec 38,22% qui sont presque à égalité. Suivent par la suite en ordre les infirmiers (38,22%), les sportifs (28,49%), les bagagistes et les concierges (28,43%), les téléprospecteurs (28,10%), les serveurs (27,12%). En dernières positions, nous retrouvons les techniciens de surface avec un taux de divorce de 26,38% et finalement les chefs cuisiniers avec 20,10%.

En résumé, on note que les métiers qui poussent à être en contact avec les gens sont ceux qui ont le plus haut taux de divorce. Cela peut être dû parce que ces gens sont plus attentifs aux autres et délaissent leur partenaire ou parce qu’ils réussissent à créer des liens avec les gens et cela a des effets négatifs sur la vie de couple de ces derniers.

Bien qu’il ne faille pas vraiment prendre toute cette étude au sérieux, il reste que l’on peut prendre en compte qu’il est mieux d’éviter de se marier avec quelqu’un qui pratique une profession qui le pousse à être souvent ou toujours en contact avec le public, surtout si on est jaloux. Cependant, on n’avait pas besoin de mener une enquête pour savoir cela… n’est-ce pas ?




JE VEUX FAIRE DES RENCONTRES ET VOIR DES PROFILS :









Ecrire un commentaire