Le statut sérologique, bientôt un critère de sélection des sites de rencontres ?

Estelle
Sites de rencontres
23 Oct 2014
2083 Vues
Vite: FR | CA | 18+ | Grrr

Les personnes risquant de contracter le VIH pourraient faire des rencontres en toute tranquillité sur le web. En effet, certains sites intègrent le statut sérologique dans les critères de recherche de partenaires en ligne.

3nder

Un nouveau critère pour des rencontres honnêtes

Les sites de rencontres évoluent. Si les critères de choix se limitaient sur la taille, le poids, les préférences sexuelles, aujourd’hui, le PPrE (*) ou prophylaxie pré-exposition apparait dans les champs à remplir lors de l’inscription sur certains sites de rencontres gais et hétérosexuels. En effet, de plus en plus de plateformes de rencontres demandent à leurs nouveaux membres s’ils souhaitent faire des rencontres avec des personnes susceptibles de porter le virus VIH. Pour rappel, la prophylaxie pré-exposition ou PPrE constitue une méthode préventive recommandée aux personnes risquant de devenir séropositives. Elle consiste à minimiser les risques de contraction en prenant des médicaments spécifiques tous les jours.

10 options pour indiquer son statut sérologique

Certains sites de rencontres n’indiquent pas clairement l’option pour l’état sérologique. Dans ce cas, les hommes et femmes PPrE doivent préciser cette information dans leur texte de présentation. Par contre, quelques sites ont déjà intégré ce statut dans leurs bases de données. C’est le cas par exemple du site de rencontres BBRT destiné aux gays. Les membres peuvent choisir entre 10 statuts différents. Les options sont : positif, indétectable ou négatif. Ils peuvent également indiquer négatif+PrEP ou négatif et autre (pour d’autres maladies sexuelles). Les membres incertains peuvent cocher les cases autre, pas certain, je m’en fou ou demandez-moi. Selon les résultats d’une étude réalisée entre août et octobre 2014 sur ce site, on constate que le nombre de profils ayant coché Neg+PrEp est passé de 37 en août à 72 en octobre. Ainsi, les membres savent à qui ils s’adressent et quels risques ils courent en contactant un profil spécifique.

source: thewarning.info

(*) La prophylaxie pré-exposition, ou PPrE, est une stratégie qui pourrait permettre à une personne séronégative qui court le risque de contracter le VIH de réduire son risque d’infection par le VIH. Il s’agit de prendre régulièrement des médicaments anti-VIH. La PPrE n’a pas encore été approuvée par Santé Canada, mais les États-Unis ont déjà donné le feu vert à une sorte de PPrE, soit le Truvada quotidien par voie orale. (source: catie.ca)




JE VEUX FAIRE DES RENCONTRES ET VOIR DES PROFILS :









Ecrire un commentaire