Le site internet de l’UMP a redirigé vers des liens de club libertins

Estelle
Non classé
21 Sep 2014
2431 Vues
Vite: FR | CA | 18+ | Grrr

Le Canard Enchainé a rapporté une nouvelle insolite début septembre. En effet, le site de l’UMP aurait redirigé les internautes vers des liens de clubs pour libertins pendant quelques jours.

club89

Le site UMP victime d’un malentendu

Internet est devenu la première source d’informations. Pour certains partis politiques, il s’agit d’une arme véritablement efficace pour communiquer avec les membres. Malheureusement, les sites internet ne sont pas à l’abri d’une défaillance technique. Visiblement, c’était le cas du site UMP pendant quelques jours. Selon le Canard Enchainé, une page du site a renvoyé vers une adresse web listant des clubs dédiés aux libertinages.

L’origine du problème

En réalité, il s’agissait de l’adresse club89 .com qui jusqu’en 2013 fut un site politique prônant les idées de l’UMP. Mais à partir de 2014, ce site a été abandonné et son nom de domaine proposé à la vente. Un particulier a donc récupéré l’adresse et en a fait un site d’annonces hot. Un détail dont l’UMP ne s’est pas soucié. Résultat : lorsque les internautes cliquent sur le lien visible sur la page UMP, ils arrivent directement sur des annonces peu conventionnelles.

L’erreur est réparée

C’est seulement après un coup de fil du Canard enchainé que l’UMP s’est aperçu de l’information et s’est efforcé de réparer les dégâts. Désormais, il n’est plus possible de cliquer sur le lien club89 sur le site. Notons que le site UMP n’est pas la première victime de ce genre de mésaventure, en effet, le blog de Jack Lang s’est également transformé en site X après le rachat de son nom de domaine par un particulier. En tout cas, la nouvelle a suscité la polémique surtout sur la toile où l’information circule vite.




JE VEUX FAIRE DES RENCONTRES ET VOIR DES PROFILS :









Un commentaire to “Le site internet de l’UMP a redirigé vers des liens de club libertins”

  1. hamoudi dit :

    jai lespoir dans la vie

Ecrire un commentaire