La gent féminine à Noiva do Cordeiro victime de ses propres règles

Estelle
Célibataires
2 Sep 2014
2281 Vues
Vite: FR | CA | 18+ | Grrr

Pour certains, l’histoire du village de Noiva do Cordeiro semble être du domaine de l’utopie. Il faut savoir que ce village brésilien se distingue par sa population très pauvre en hommes.

bresiliennes

Difficile de croire qu’il puisse y avoir des villages où il n’y a que des femmes. C’est pourtant le cas du village de Noiva do Cordeiro, qui compte environ 600 femmes et très peu d’hommes. Administrativement, il y a bien des hommes qui sont mariés à certaines de ces femmes, mais ils sont contraints de travailler loin et de ne revenir vers leur famille que pendant le week-end. Quant aux jeunes hommes du village, ils sont poliment invités à quitter le domicile familial ainsi que le village une fois qu’ils ont atteint l’âge de 18 ans.

Si aucun homme ne peut s’installer à Noiva do Cordeiro, c’est en raison d’une vieille tradition qui date de 1891. Dans le passé, une femme aurait été condamnée à l’excommuniation pour infidélité conjugale, ainsi que les cinq générations qui la suivaient. Cette jeune femme se serait alors installée à Noiva do Cordeiro et aurait décidé avec les femmes autres du village d’imposer des règles strictes : pas d’hommes au village.

Bien des hommes ont essayé de s’installer malgré tout, mais en vain : la gent féminine est restée intraitable. Et pourtant, bon nombre de femmes de la communauté se plaignent de ne pas avoir de compagnon. Comme le problème touche plus de la majorité des femmes du village, la communauté a accepté d’y accueillir des hommes, mais pas n’importe lesquels : uniquement les célibataires qui consentent à se plier sous les ordres des femmes. Vu sous cet angle, il n’est pas dit que les hommes se bousculeront au portillon.

sexy bresiliennes

village de femmes bresil




JE VEUX FAIRE DES RENCONTRES ET VOIR DES PROFILS :









Ecrire un commentaire