La Coupe du Monde est-elle vraiment un tue l’amour ?

Marie
Amour
18 Juin 2010
2875 Vues

Les préjugés laissant penser que la saison de la Coupe du Monde serait briseuse de couples tendent à s’effacer.

Il est vrai que certains messages misogynes sont publiés sur des réseaux sociaux tels que Facebook ou encore même dans la boîte mail de certains, mais à côté de cela, certains hommes affirment être séduits par les femmes qui montrent un intérêt pour le football, en portant un maillot ou en adoptant le vocabulaire du terrain.

D’autres femmes affirment avoir choisi un homme dont les goûts sportifs sont similaires, de façon à ne rien manquer pendant la Coupe du Monde.

Les voix qui résonnent dans les tribunes ne sont pas majoritairement masculines. C’est un fait. Car en effet certaines y voient une occasion pour se démarquer et susciter les regards masculins. Prévoir une sortie entre amis dans un bar où les matchs sont diffusés est également une bonne idée. De plus, les français font partie de l’audience la plus fidèle aux matchs. Dans la rue, dans le métro, au bureau ou ailleurs, la séduction n’a pas d’heure ni de lieu pendant la Coupe du Monde, ou presque…

Finalement, la Coupe du Monde laisse à penser qu’elle est plutôt du côté des femmes, puisque même si certains disent accorder plus d’importance au foot qu’à leur bien aimée pendant cette période, les femmes peuvent fantasmer sur Apollon, qui se présente en action sur le terrain tous les jours pendant un mois tout entier, alors que la belle colombienne n’a fait apparition sur le terrain que lors de la cérémonie d’ouverture.

En plus de cela, les supportrices brésiliennes ne sont pas tous les jours dans les tribunes ! Ou comment renvoyer la balle dans le camp adverse… Et s’ils ne sont toujours pas satisfaits, hommes et femmes n’ont qu’à prendre leur mal en patience, c’est histoire d’un petit mois.


JE VEUX FAIRE DES RENCONTRES ET VOIR DES PROFILS :









Un commentaire to “La Coupe du Monde est-elle vraiment un tue l’amour ?”

  1. Motercalo dit :

    Parfois, un mois c’est long, très long ;)

Ecrire un commentaire