Interview eDarling avec Valérie Fer

Marc
Interview
31 Août 2011
3292 Vues

Valerie Fer

On continue notre séquence d’interviews des leaders de la rencontre en ligne avec cette fois eDARLING [Cliquez ici pour vous inscrire] un acteur de poids dans la rencontre en ligne en France et en Europe.

eDarling logo

Bonjour Valérie Fer, vous êtes responsable du site eDarling France. Pouvez-vous présenter le site eDarling brièvement (fondation, dates clés et surtout arrivée en France) ? 

eDarling est un site de rencontre par affinités, fondé par David Khalil et Lukas Brosseder, qui ont rapidement été rejoints par Christian Vollmann (fondateur de iLove et MyVideo) et Kai Rieke. Le site a d’abord été lancé avec succès en Allemagne en mai 2009. La France est le premier pays dans lequel eDarling s’est internationalisé : le lancement a eu lieu en août 2009.

Quel est votre rôle au sein du site ?

Je suis responsable du développement du site eDarling France depuis sa création. J’ai donc pu, entre autres, élaborer la stratégie de lancement du site, adapter et implanter le produit sur le marché français. Ce sont des tâches que je suis naturellement amenée à exercer encore aujourd’hui, du fait du développement rapide du site et des nombreuses améliorations auxquelles le produit est régulièrement soumis. A cela s’ajoutent l’élaboration des publicités télévisées, en collaboration avec notre équipe de TV Marketing, des actions publicitaires ponctuelles, comme par exemple, l’affichage que nous avons fait dans le métro parisien, la mise en place de partenariats, les relations presse.

Selon vous, quelle est la véritable force de eDarling par rapport à  la concurrence et pouvez-vous nous parler de l’algorithme de compatibilité  ?

Vous le mettez déjà en avant : notre algorithme de compatibilité est l’un de nos atouts principaux ! En effet, il nous permet de rester au plus près des attentes de nos utilisateurs. Notre algorithme de compatibilité se fonde sur le modèle des Big Five, qui a déjà fait ses preuves. En effet, il est utilisé par eHarmony, leader américain de la rencontre par affinités, qui est devenu investisseur à 30% d’eDarling à la fin de l’année 2009.

Au delà de l’algorithme de compatibilité, nous prenons également en compte les demandes spécifiques des utilisateurs, comme le désir d’enfants, les habitudes de vie, ou encore la distance géographique.

A cela s’ajoute la validation manuelle de chacun des profils, gage de qualité des membres inscrits sur le site et de sécurité.

Je tiens également à souligner que nous avons un service clientèle disponible et proche de ses clients.

Aujourd’hui le site eDarling en France, cela représente quoi en terme de visiteurs uniques/pages vues par mois, nombre total de membres inscrits et nouvelles inscriptions, ratio hommes/femmes, CA annuel en France (optionnel) ?

A ce jour, eDarling compte près de 2 millions d’utilisateurs. Nous obtenons une moyenne de 2 millions de visiteurs uniques pour environ 30 millions de pages vues par mois. La proportion hommes-femmes et de respectivement  47% et 53%. Ce qui nous importe vraiment, c’est le nombre d’interactions sur le site, le nombre de messages répondus ayant à nos yeux plus de valeur que le nombre de messages envoyés. Enfin, notre motivation vient réellement du fait que le nombre de couples s’étant formés sur eDarling ne cesse de grandir !

Sur quels marchés/langues le site est-il présent en 2011 ? D’autres perspectives d’ouvertures à l’international sont-elles prévues ?

En 2009, après le lancement d’eDarling France en août, ont suivi les lancements des sites autrichien, suisse et espagnol de septembre à décembre. Au cours du printemps/été 2010, ils ont été rejoints par la Pologne, les Pays Bas, la Suède et l’Italie. Le site turc voit le jour à la fin de l’année 2010 pour être suivi par le site russe, lancé au début de l’année 2011. En deux ans, eDarling a donc su s’implanter dans 11 pays. La clé d’un développement aussi rapide ? Trouver et former une équipe d’experts motivés pour semer l’amour autour d’eux.

Quelles sont les ambitions de ce site d’origine allemande en France et sur le marché  francophone ? Des rachats sont-ils prévus ?

Le marché de la rencontre en France, comme partout dans le monde, est très dynamique et très compétitif. Cependant, eDarling a su s’imposer rapidement sur le segment du matchmaking. Nous nous adressons aux célibataires sérieux qui ont réellement envie de faire des projets d’avenir à deux. Nous projetons de continuer sur cette voie et de gagner encore plus la confiance de nos membres et de ceux susceptibles de le devenir. Un rachat n’est pas d’actualité.

eDarling a t-il peur de la concurrence actuelle et à venir, du géant Match.com ou de la croissance fulgurante des sites de rencontres de niche ? 

En effet, le rachat de Meetic par Match.com est un tournant décisif dans le secteur de la rencontre en ligne. Nous sommes assez sereins vis-à-vis de la concurrence car notre produit présente de nombreux avantages que d’autres sites ne proposent pas. Par ailleurs, notre entreprise étant encore jeune, nous avons une marge d’innovation importante, tant du point de vue du produit que du marketing. Tant que les histoires d’amour que nous recevons chaque jour continueront de se multiplier, nous n’aurons pas de soucis à nous faire !

D’après vous l’industrie du dating ressemblera à quoi dans 10 ans ? (plus de réseaux sociaux? mobile?, etc…)

Bien entendu, les réseaux sociaux et leurs applications vont naturellement se développer, car ils proposent des rencontres virtuelles entre des personnes partageant un nombre de points communs. Il est cependant plus rare de rencontrer des personnes s’étant rencontrées sur facebook, par exemple, que sur un site de rencontre où tous les utilisateurs sont sûrs que les autres recherchent la même chose. De plus, je pense que le marché de la rencontre par affinités a bien plus d’avenir que le marché du dating. En effet, certaines données démographiques comme par exemple, le fait que la population soit amenée à vieillir ou que le nombre de divorces en France ne cesse d’augmenter, peuvent laisser penser que cette population sera amenée à rechercher autre chose que de simples flirts sur Internet.

Pour clore l’entrevue, auriez-vous un scoop ou des développements futurs dans les cartons à dévoiler en primeur sur 01amour ?

Un petit scoop : c’est anecdotique, mais au sein même d’eDarling, il est arrivé que des employés se rencontrent sur le site et forment un couple ! Et leur histoire dure encore !

Merci beaucoup d’avoir répondu aux questions de 01Amour.


JE VEUX FAIRE DES RENCONTRES ET VOIR DES PROFILS :









Ecrire un commentaire