Internet : allié des célibataires

Estelle
Célibataires
29 Sep 2012
2270 Vues

Les sites de rencontres sur internet fleurissent et apparemment, attirent un bon nombre d’internautes. D’après une étude hollandaise, l’internet serait le principal allié des âmes en peine, car 23 % des célibataires ont trouvé l’âme sœur sur un de ces sites.

Sites de rencontres

Les célibataires de plus en plus nombreux

Le CBS ou Bureau néerlandais des statistiques révèle que le nombre de célibataires, actuellement de 2,7 millions, dépassera certainement le seuil des trois millions dans une dizaine d’années. Plusieurs raisons ont été évoquées comme l’augmentation du nombre de divorces ou les études et la vie professionnelle occupant les trois quarts de notre temps. Tout cela ne permet pas de faire des rencontres. Pour ces raisons, les gens ont recours à l’internet pour trouver l’âme sœur. Ceci explique le nombre d’inscriptions de plus en plus important sur les sites de rencontres. Il faut également avouer que faire la connaissance d’une personne par le biais d’une messagerie en ligne ou d’un chat offre plus de perspectives à ces célibataires qui se sentent plus audacieux lorsqu’ils sont cachés derrière leurs écrans.

Virtuel ou réel ?

Pour beaucoup, un site de rencontre est destiné aux cas les plus désespérés. Cet espace virtuel attire pourtant un nombre impressionnant d’internautes à la recherche de la bonne personne. Célibataire à la recherche du partenaire idéal, homme marié en quête d’aventure, voilà autant de profils que l’on peut retrouver sur ces sites. En Hollande, un célibataire sur cinq avoue avoir trouvé une relation amoureuse sur la toile. Deux personnes sur cinq entretiendraient actuellement une relation amicale avec la personne qu’elles ont rencontrée sur un site de rencontre. Lexa, un site de rencontre hollandais comptant plus de 25 000 membres a réalisé un sondage révélant que 23 % de célibataires en Hollande ont trouvé l’amour en chattant sur un de ces nombreux sites.


JE VEUX FAIRE DES RENCONTRES ET VOIR DES PROFILS :









Ecrire un commentaire