Avec High There, les fumeurs de cannabis ont leur Tinder

Estelle
Mobile
19 Fév 2015
3622 Vues
Vite: FR | CA | 18+ | Grrr

Fumer du cannabis et ne pas s’en cacher lors d’un rendez-vous galant s’avère souvent assez compliqué. L’application High There vise justement à faciliter les rencontres amoureuses des fumeurs de joints.

High There

La création d’un fumeur « rejeté »

Entre Todd Mitchem et le cannabis, l’histoire dure depuis plusieurs années. Cet ancien consultant dans l’industrie du chanvre indien vient même de lancer une nouvelle application, High There, dédiée aux hommes et femmes amateurs de joints. L’idée de créer cette application lui vient d’une expérience vécue, lorsqu’il s’est fait larguer par une de ses « dates » après qu’il ait révélé sa passion pour la marijuana.

En supposant qu’il n’est probablement pas le seul à avoir vécu pareille expérience, il décide de créer High There pour mettre en relation les hommes et femmes qui aiment fumer des joints et qui ne veulent pas être rejetés à cause de cette pratique. A la manière de Tinder, cette application localise les utilisateurs situés dans une même zone géographique et les met en relation si les deux parties montrent de l’intérêt l’une pour l’autre. Plus qu’un simple site de rencontre, High There se veut aussi une plateforme où les utilisateurs ont le droit de partager leurs manières de consommer du cannabis, ainsi que leurs intérêts et leurs humeurs.

La légalité avant tout

Todd Mitchem est pleinement conscient des problèmes juridiques ou éthiques que pose son application. En bon penseur, il décide d’installer les bureaux de l’application à Denver, au Colorado, autrement dit dans un État où la consommation et la vente de marijuana sont légales. Cet attachement à la légalité se ressent jusqu’aux fonctionnalités mêmes de High There. Même si l’application s’adresse aux fumeurs de cannabis, tous les membres de cette communauté ne sont pas acceptés. Grâce à un système de geofencing bien élaboré, High There bloque les utilisateurs résidant dans les États américains où fumer du cannabis à des fins récréatives ou médicinales reste illégal.




JE VEUX FAIRE DES RENCONTRES ET VOIR DES PROFILS :









Ecrire un commentaire