Facebook : le coup de blues des célibataires

Estelle
Célibataires
12 Nov 2013
1753 Vues
Vite: FR | CA | 18+ | Grrr

D’après une étude menée par une journaliste et auteur britannique, Facebook serait une source de déprime pour les célibataires, notamment du côté de la gent féminine.

girl staring at computer screen

Femmes célibataires déprimées sur FB

Selon Zoe Strimpel, auteur du livre intitulé Man Diet : One Woman’s Quest to End Bad Romance ou la quête de la femme visant à mettre fin aux rencontres malsaines, Facebook serait une réelle source de déprime pour les célibataires. Les célibataires du sexe féminin seraient plus particulièrement sujettes au coup de blues en ayant tendance à analyser la vie amoureuse de leurs amis sur le réseau social. Les différents statuts et photos postés sur Facebook, comme des photos de mariage, de bébé, de vacances en couple ou en famille reflètent pour la plupart le bonheur des autres. Face à la pseudo vie parfaite que mèneraient leurs connaissances, certaines femmes ont tout simplement l’impression de mener une vie misérable, ce qui à la longue ne peut qu’être source de déprime.

Passer au-delà des écrans interposés

Dans son guide, la journaliste propose alors aux femmes célibataires d’arrêter de traquer les hommes sur Facebook. Ce n’est pas en scrutant à la loupe le profil des hommes pour lesquels elles ont un faible qu’elles auront plus de chance de trouver l’amour. En effet, c’est en tentant d’en apprendre un maximum sur les hommes via le réseau social que les femmes accèdent à de nombreuses informations malsaines, comme le nom d’une ex, la dernière destination de vacances ou les amis avec qui il traine. En scrutant ainsi le profil Facebook des hommes qui les intéressent, les femmes célibataires impriment leur image dans leur inconscient, ce qui pourrait être dévastateur à terme. L’unique voie vers le bonheur serait alors de chercher un homme autrement que par les réseaux sociaux, via des sites de rencontres par exemple.




JE VEUX FAIRE DES RENCONTRES ET VOIR DES PROFILS :









Ecrire un commentaire