Être infidèle améliorerait la santé

Estelle
Infidélité
10 Déc 2014
3080 Vues
Vite: FR | CA | 18+ | Grrr

 C’est bien connu, l’infidélité nuit au bien-être du couple. Cependant, une étude récente démontre que l’adultère aurait des effets positifs sur la santé, en équilibrant les IMC.

 infidele

Des IMC plus bas et plus équilibrés

Actuellement, l’infidélité est devenue un phénomène de société. Il s’affiche désormais partout, que ce soit dans les transports en commun ou dans la rue, sur les panneaux publicitaires et plus particulièrement sur internet. Certains sites de rencontres se sont même spécialisés dans l’adultère. Cette tendance touche autant les femmes que les hommes, sans aucune distinction de profil type. Négative pour le couple, l’infidélité serait pourtant bénéfique pour la santé. En effet, un récent sondage, mené par le site Victoria Milan, a démontré que les personnes infidèles auraient un Indice de Masse Corporelle, IMC, plus faible et plus équilibré que les personnes fidèles. Pour les Européens, cet IMC est de 26,2 chez les hommes et de 25,5 chez les femmes fidèles, contre 25,9 et 25,1 respectivement chez les hommes et les femmes infidèles.

Des facteurs simplement sentimentaux

D’après le sondage réalisé par le site Victoria Milan, l’infidélité ferait alors diminuer l’IMC. Pourtant, cette tendance vient du simple fait que les personnes infidèles prendraient mieux soin d’elles, ce qui les rendrait en meilleure forme. L’envie de plaire à un amant ou à une maîtresse entrainerait alors un mode de vie beaucoup plus sain. Ceci favorise en parallèle une plus grande motivation à aller faire du sport et à faire mieux attention à son corps pour se sentir équilibré physiquement et psychologiquement.




JE VEUX FAIRE DES RENCONTRES ET VOIR DES PROFILS :









Ecrire un commentaire