Détecter un menteur : les signes infaillibles

Estelle
Conseils
30 Nov 2012
2547 Vues

Nous avons tous menti un jour, et cela, depuis même le plus jeune âge. Si les pieux mensonges valent mieux que la vérité, d’autres se doivent d’être condamnés.

Petit ou gros mensonge ?

Homme, femme, petit et grand sont tous inscrits sur la liste des menteurs. D’après une étude, les hommes mentiraient en moyenne 6 fois par jour contre 3 fois par jour pour les femmes. Si l’homme ment huit fois plus sur sa personne, les femmes fabulent afin de protéger les autres. Il existe différents types de mensonges à savoir le mensonge blanc énoncé histoire de ne pas faire de la peine à quelqu’un, le mensonge officieux pour rendre service à autrui en édulcorant la vérité et enfin le mensonge pernicieux énoncé délibérément pour nuire à quelqu’un en propageant des rumeurs sur son compte. Cependant, il n’est pas toujours facile de savoir si son interlocuteur est un menteur né.

Des signes qui ne trompent pas

« Crois moi si tu veux » et « cela peut paraître étrange » sont des expressions typiques précédant un mensonge. Pour démasquer un menteur, il faut se fier au langage du corps. Si un homme cache ses mains dans ses poches ou derrière lui, cherche à éviter le contact visuel ou hausse les épaules en faisant une déclaration ferme, il vous ment certainement. S’ils mettent un temps d’arrêt avant de répondre à une question, ou s’ils essaient de décrocher avec des « euh » ou s’ils changent de sujet, cela annonce également l’arrivée d’un mensonge. Sur Internet, les menteurs se dévoilent tout autrement en utilisant rarement le pronom « je », en employant fréquemment des négations ou en demeurant évasifs en toute circonstance.


JE VEUX FAIRE DES RENCONTRES ET VOIR DES PROFILS :









Ecrire un commentaire