Berkeley International, dépenser 100 000 fr pour rencontrer l’amour

Estelle
Agences de rencontre
2 Juin 2014
2915 Vues
Vite: FR | CA | 18+ | Grrr

Les personnes aisées qui n’ont pas le temps de faire des rencontres ordinaires peuvent confier leur vie amoureuse à la très professionnelle Inga Verbeeck. Mais attention, le prix n’est pas donné, car il faut débourser au minimum 10 000 euros (et jusqu’à 100 000) pour avoir le privilège de faire affaire avec le club privé de prestige Berkeley International.

Berkeley International

Quand l’argent facilite les rencontres

Les riches célibataires à la recherche de l’amour peuvent désormais faire confiance à Inga Verbeeck, spécialiste dans l’organisation de rencontres entre personnes fortunées dans le monde. En effet, l’agence Berkeley International se spécialise dans l’organisation de rencontres entre les riches célibataires souhaitant trouver leur âme sœur. Le droit d’inscription s’élève à 10 000 euros pour cette agence basée à Genève. Malgré cela, l’agence compte déjà des centaines d’adhérents dans le monde.

L’univers des riches peu favorable aux rencontres

Contrairement aux gens normaux, les riches célibataires ont un emploi du temps hyper chargé, ce qui réduit significativement leurs chances de rencontrer un jour l’âme soeur. La plupart sont des médecins, avocats, banquiers ou célébrités consacrant leur temps à leur travail. De plus, ces riches célibataires sont très exigeants quant aux critères de sélection de leurs futurs partenaires. En effet, ils souhaitent faire des rencontres avec des personnes fortunées, bien élevées et issues d’un certain rang social.

Le travail d’Inga Verbeeck

Business-women avant tout, Inga Verbeeck se considère comme une entremetteuse entre gens fortunés. Beaucoup ont déjà été satisfaits de son travail. Nombreux assurent avoir fait des rencontres exceptionnelles grâce à l’intervention de cette femme d’affaires. Inga Verbeeck considère que ses clients forment une sorte de communauté. Toutefois, elle pense que pour faire des rencontres, il est parfois nécessaire de sortir de la zone de confort.




JE VEUX FAIRE DES RENCONTRES ET VOIR DES PROFILS :









Un commentaire to “Berkeley International, dépenser 100 000 fr pour rencontrer l’amour”

  1. jenna dit :

    je suis une femme sérieux cherche une relation sérieux en durable .

Ecrire un commentaire