Ashley Madison lancé en Australie

Marie
Infidélité
16 avr 2010
119 Views
Les meilleures Apps sur 01amour.net

Le site de rencontre très controversé pour ses services sortant de l’ordinaire, Ashley Madison, a récemment été lancé officiellement en Australie et semble déjà faire un malheur. Le plus intéressant dans tout cela c’est que pour la première fois dans l’histoire de ce site, il y a plus d’abonnés féminins que masculins. Selon Noel Bideran, le créateur du site, la participation féminine en Australie est 36 % plus élevée que dans tous les autres pays, ce qui montre un niveau de maturité et de libérté plus intense que dans la majorité des pays.

Ashley Madison est un site de rencontre qui sort de l’ordinaire, car il propose ses services aux personnes qui sont dans une relation, mais qui souhaite tromper leur partenaire discrètement. Comptant plus de 5.2 millions de membres, le site a été souvent au centre de plusieurs cas de polémique, surtout à cause de ses approches irrégulières et aussi à cause de ses convictions qui sortent du lot.

Le processus d’inscription se fait rapidement, car vous n’aurez qu’à répondre à dix questions concernant votre location, vos attraits physiques, votre situation sentimentale, etc.

Noel Biderman a aussi précisé que 40,000 Australiens ont déjà rejoint le site, qui avait vu le jour au Canada en 2001. Selon lui, le nombre d’adhérents devrait considérablement augmenter après la campagne publicitaire agressive (télévision et panneaux d’affichage) qu’il fera.

Le site est libre d’accès et fonctionne comme tous les autres sites de rencontres. Il vous sera possible d’adhérer gratuitement, mais pour pouvoir bénéficier de ces services, il vous sera nécessaire d’acheter du crédit (entre 49 et 249 dollars).

Cependant, l’apparition d’Ashley Madison ne fait pas le bonheur de tout le monde en Australie. La directrice générale de Relationships Australia affirme que ce genre de site ne peut que nuire à la santé d’un couple sain.




JE M'INSCRIS TOUT DE SUITE POUR VOIR LES PROFILS :







Ecrire un commentaire