L’amour a-t-il un prix ?

Aldo
Mariage
24 Nov 2009
3392 Vues

Il y a des choses que l’on ne peut acheter. Vraiment? Si vous deviez dire combien vaut votre amour ou pour combien de billets vous échangeriez le bonheur que vous vivez, que diriez-vous? Selon une étude menée par des économistes australiens, l’amour, le bonheur et les autres plaisirs de la vie que l’on considère importants et gratuits auraient un prix. Et les résultats pourraient bien nous surprendre, car contrairement à ce que l’on croit, ces petits bonheurs ne valent pas des millions.

Selon une recherche exhaustive menée auprès de 10 000 personnes et qui a duré huit ans, le professeur Paul Frijters affirme que l’amour serait bon marché! La valeur en terme d’argent des grands moments que l’on peut vivre au cours de notre vie tels que le mariage, emménager dans une nouvelle maison et le deuil d’une personne chère n’est pas la même chez les hommes et chez les femmes.

D’après les résultats de l’enquête, les hommes sont plus excités et plus déprimés que les femmes face aux changements qui se présentent à eux. Pour un homme australien, le mariage vaut 19 000 euros tandis que pour une femme, cet heureux événement en vaut la moitié. De plus, les hommes seraient beaucoup plus affectés que les femmes lorsque ces derniers divorcent.

L’équipe du professeur Frijters ont suivi les événements majeurs qui peuvent survenir dans une vie durant une période de plusieurs années et ont demandé aux gens d’attitrer un numéro de 0 à 10 pour ce qu’ils ressentaient après un événement important ou un changement important dans leurs revenus. Ce test a permis d’évaluer la valeur monétaire sur ce que le professeur Frijters appelle « le coût psychologique » et les « gains psychologiques » de ces changements.

Les événements tragiques ont beaucoup plus d’impact sur les gens heureux et touchent beaucoup plus les hommes. La mort de son partenaire amoureux ou de son enfant serait comme perdre la somme de 390 000 euros pour un homme tandis que pour une femme, cette perte vaudrait que 80 000 euros.

« Perdre un être cher a un plus grand impact que de trouver l’amour » a affirmé M. Frijters. « Il y a une réelle asymétrie entre la vie et la mort. Cela ne devrait pas nous surprendre. L’Homme a toujours donné plus d’importance à ce qu’il perd qu’à ce qu’il gagne »


JE VEUX FAIRE DES RENCONTRES ET VOIR DES PROFILS :









Ecrire un commentaire